Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Quarante licenciements prévus à Ars-Industries

Publié le

Social

Spécialiste de la fixation ferroviaire, Ars Industries, basé à Ars-sur-Moselle (Moselle) depuis 1886 et filiale du groupe anglais Pandrol depuis octobre 2002, prévoit 40 licenciements sur un effectif de 78 personnes.

La direction assure avoir privilégié cette décision à une délocalisation pure et simple de l'usine, qui a compté jusqu'à 600 salariés dans les années 1970. " Nous procédons à une remise à niveau du site pour le rendre plus compétitif sur le plan mondial ", affirme Patrick Dronier, directeur général du site.

Principal fournisseur de la SNCF en fixations classiques, Ars Industries pâtit d'une chute d'activité depuis que les lots de fixations du TGV Est a été attribué... à sa maison mère, leader mondial de la matière. Au plan social, qui entrera en vigueur en novembre prochain, doit succéder un plan d'investissement programmé en début d'année prochaine.

Pascale BRAUN

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle