Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Campus

Quand un étudiant ingénieur fait un tour de France des usines à vélo

Léna Corot

Publié le

Dimitri Plelé, étudiant ingénieur en dernière année à Centrale Supelec, a effectué un tour de France des usines à vélo. Il a parcouru plus de 2 800 kilomètres afin d'aller à la rencontre de ces personnes aux métiers souvent méconnus. Parcours.

Quand un étudiant ingénieur fait un tour de France des usines à vélo
Dimitri Pleplé, étudiant ingénieur, a fait un tour de France des usines à vélo.
© Twitter/@dimitple/DR

2 800 kilomètres parcourus à vélo pour visiter 33 usines dans toute la France. L'indus'trip c'est le voyage de 10 semaines effectué par Dimitri Pleplé pour aller à la rencontre de ces personnes aux métiers souvent très méconnus.

Etudiant en dernière année à Centrale Supelec, Dimitri Pleplé explique avoir été "émerveillé" à chaque visite d'usine cette année avec son école. "Que ce soit l'organisation du travail ou la fabrication des produits dans l'usine, ça été une réelle découverte à chaque fois", précise-t-il. C'est "ce monde méconnu sur lequel les gens ont des clichés plein la tête" qu'il a voulu faire découvrir avec l'Indus'trip. Il a donc écrit des articles sur son blog retraçant son parcours et fait des portraits vidéo des personnes rencontrées.

"Le fait d'utiliser le vélo m'a permis de montrer que ce projet me tiens réellement à cœur puisque je parcourais des kilomètres afin d'aller visiter cette usine en particulier", explique l'étudiant. Grâce à ces trajets, Dimitri Pleplé a aussi pu "comprendre l'insertion de l'usine dans son territoire, comme par exemple l'industrie Bonduelle au milieu des champs de maïs".

La même passion dans tous les secteurs d'activité

Bonduelle, Butagaz, L'Oréal,… l'étudiant ingénieur a visité des secteurs industriels très variés. "Je voulais savoir si les mentalités et l'ambiance différaient en fonction des secteurs d'activité", explique Dimitri Pleplé. Conclusion ? Si les différences sont fortes entre les sites industriels, ce n'est pas dû au secteur d'activité. "D'un point de vue organisationnel les usines diffèrent énormément, mais d'un point de vue humain j'ai rencontré les mêmes personnes : que ce soit une machine d'usinage ou de la pâte à macaron, c'est la même envie et la même volonté du travail bien fait", explique Dimitri Pleplé.

Si "les sites industriels n'ont pas la même atmosphère ni les mêmes valeurs, les personnes qui y travaillent sont souvent passionnées", conclue le jeune ingénieur. "La passion qui les anime ressort sur les tâches qu'ils effectuent : leur travail peut sembler peu technique et répétitif, mais rapidement ils arrivent à expliquer en quoi leur tâche est complexe", précise Dimitri Pleplé. Déjà passionné des sites industriels avant l'Indus'trip, ce voyage semble n'avoir que renforcé ce sentiment.

Le parcours de Dimitri Pleplé (cliquez sur l'image pour l'afficher en plein écran)

Réagir à cet article

Les thèmes de L'Usine Campus


 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus