Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Quand Maroc Telecom câble l'Afrique de l'ouest

, , , ,

Publié le

L'opérateur Maroc Telecom a vu inaugurer le tronçon du câble haut débit de 1 064 km mené par sa filiale malienne Sotelma par le président du Mali Ibrahim Boubacar Keïta et le roi du Maroc le 22 février à Bamako à l'occasion de la tournée en Afrique du souverain chérifien. A la veille d'être cédé à Etisalat, l'opérateur marocain renforce son assise en Afrique où les réseaux de fibre optique sont en plein boom.

Quand Maroc Telecom câble l'Afrique de l'ouest
Le roi du Maroc accompagné du président malien Boubacar Keïta et du président du directoire de Maroc Telecom Abdesslam Ahizoune
© map

Sommaire du dossier

Les entreprises citées

Le Mali câblé. A travers sa filiale malienne, Sotelma-Malitel, l'opérateur Maroc Télécom a inauguré à Bamako la partie malienne de son câble à fibre optique haut débit en présence du roi du Maroc Mohammed VI et Ibrahim Boubacar Keïta, chef de l’Etat du Mali.

C'est le "fruit d'une coopération sud-sud entre le Maroc et les pays de l'Afrique de l'Ouest", a déclaré à cette occasion Abdeslam Ahizoune, président du directoire de Maroc Télécom qui détient 51% de Sotelma depuis 2009.

Un projet de 6 millions d'euros

Ce câble qui fait partie du projet dit Trans Africain de Maroc Télécom, et dont les travaux ont duré onze mois, relie la ville de Sikasso à la frontière entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso à Gogui à la frontière mauritanienne sur 1 064 km sur le territoire du Mali. Il a nécessité un investissement, financé sur fonds propres par Sotelma, de 4 milliards de francs CFA, soit environ 6 millions d’euros.

Cette réalisation permettra d'améliorer la connectivité des pays de la région, d'assurer la sécurisation du trafic des télécommunications et de répondre à la forte croissance des besoins en haut débit de la région. Sotelma opérateur historique du Mali y est leader des télécom

une longueur totale de 5 465 km

Les différents segments du cable TransAfricain
Segment 1 : Rabat-Agadir-laâyoune-Dakhla-Frontière Maroc/Mauritanie :2 099 km
Segment 2 : Frontière Maroc/Mauritanie- Nouadhibou-Nouakchott – Frontière Mauritanie/Mali :1 480 km
Segment 3 : Frontière Mauritanie/Mali-Bamako-Frontière Mali/Burkina Faso :1 064 km
Segment 4 : Frontière Mali/Burkina-Faso-Ouagadougou :650 km
Segment 5 : Fada Ngourma-Frontière Burkina Faso/Niger :172 km
Lors de la présentation, Gaoussou Maiga, directeur des infrastructures et systèmes de la Sotelma, a précisé  que le cable est divisé en 5 segments (voir encadré ci-dessous).

Sur une longueur totale à terme de 5 465 km, le câble a une capacité de 24 fibres optiques et dispose d'un débit de 20 Giga Bits par seconde extensible à 800 Gbps pour un coût total de 20 millions d'euros, selon la presse malienne.

Après le réseau terrestre Agadir-Dakhla-Aousserd, Maroc Télécom aura bouclé le chantier fibres optiques africain reliant le Maroc à ses fililales au Burkina Faso, Mali et Mauritanie. Pour rappel, le groupe marocain, jusque filiale à 53% de Vivendi, est en passe de voir cette participation cédée à l'opérateur émirati Etisalat pour plus de 4 milliards d'euros. Hier, la direction de Vivendi a indiqué qu'elle pensait boucler cette opération "dans les prochaines semaines".

d'autres projets en cours

Fin 2012, l'opérateur marocain comptait déjà 30 410 km de câbles à fibres optiques au Maroc, et 5 029 km de câbles terrestres dans ses filiales sub-sahariennes qui sont peu à peu reliées à la capacité internationale sous-marine du groupe au Maroc et en Mauritanie.

A l'image de ce dernier cable au Mali, l'ensemble de l'Afrique est lancée dans le déploiement à grande échelle de réseaux cablés à très haut débit que ce soit des infrastructures sous-marines comme le WACS (West african cable) et l'ACE (Africa Coast to Europe) menés par des consortiums internationaux, ou terrestres relevant d'un ou plusieurs opérateurs (voir cartes ci-dessous).

Au Mali, plusieurs réalisation de ce type sont en vue. "Actuellement, nous avons trois projets qui concernent la fibre optique : un projet chinois, un coréen et un troisième financé par la Banque mondiale", a indiqué, selon la presse malienne Jean-Marie Idrissa Sangaré, ministre malien de la Communication à l'occasion de l'inauguration du cable de Maroc Télécom/Sotelma.

Toujours au Mali, Orange pour sa part, est aussi en train de déployer un réseau sur les principales artères économiques du pays toujours en phase de reconciliation nationale et pour lequel les bailleurs de fonds ont promis plus de 3 milliards d'euros d'aides et de prêts.

Nasser Djama

La Société des télécommunications du Mali (Sotelma) est une entreprise malienne créée en 1989. Depuis le 7 juillet 2009, Maroc Telecom détient 51%  contre 49% pour l'État malien. Sotelma à travers sa filiale Malitel, possède depuis 2000 le premier réseau de téléphonie mobile au Mali. Il est en concurrence avec Orange Mali filiale de l'opérateur français. Maroc Telecom est également présent au Sénégal, en Mauritanie ou au Gabon. Le chiffre d’affaires des activités de Maroc Telecom en Afrique subsaharienne (Burkina, Mauritanie, Sénégal, Gabon…) a progressé de 9,5% à 7,754 milliards de dirhams. Ces activités pèsent 27% du chiffre d'affaires de l’opérateur marocain.

 

Site dynamique collaboratif recensant les principaux

réseaux terrestres haut débit en Afrique

 

 

Les réseaux cablés sous-marins en Afrique

(source : cdn5.techchange.org - Blog de Steve Song)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle