Quand les amines aromatiques reviennent par le Danemark...

 
Partager

Sur le site Internet du Nouvel Observateur, une grande société française de l'agroalimentaire se trouve nommément - photo à l'appui - accusée d'utiliser des emballages cancérigènes. Voilà qui est grave ! D'où vient cette information ? Du laboratoire danois Steins Laboratorium. Et, plus précisément, du journal danois Borsen Nyshedmagasin qui, exploitant les résultats d'un test effectué par ce laboratoire, affirme que plusieurs centaines de produits alimentaires européens contiennent des doses élevées d'amines aromatiques qui proviennent des films d'emballages. Or le laboratoire Steins, qui semble avoir été piégé, dément absolument cette interprétation de ses résultats en soulignant qu'il n'a pas utilisé un protocole d'analyses adapté aux recherches de migration. Quant au ministère danois de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche, il dénonce quasiment le coup monté. De quoi donc jeter un large doute sur le sérieux de cette affaire... Néanmoins, la question des interactions entre contenu et contenant liées à la famille des amines aromatiques n'est pas vraiment nouvelle. Et l'Union européenne ne dispose pas encore de position unifiée sur ces substances dont certaines sont cancérigènes et d'autres pas. Reste que, depuis le 9 août 2001, la directive 2001/62/CE qui modifie la directive 90/128/CEE sur les matériaux et objets en matière plastique destinés à entrer en contact avec les denrées alimentaires, fixe, dans son Annexe IV, un seuil pour les amines aromatiques. Issues d'une dégradation des isocyanates présents lors de la transformation de l'emballage, les amines aromatiques ne doivent pas dépasser le seuil de 0,02 mg/kg - soit 20 parties par billion (PPB) - d'aliment ou de simulateur d'aliment. La réglementation fixant désormais ce qu'il faut chercher, reste à déterminer la méthodologie pour y parvenir. Un organisme tel que le Comité européen de normalisation (Cen) et, plus précisément, le groupe de travail 194, peut, par exemple, fixer un protocole commun à tous et - surtout - parfaitement répétable. La méthodologie est, en effet, au coeur de la question dans la mesure où les concentrations recherchées sont vraiment infimes. La - vraie - sécurité alimentaire est à ce prix !

Sujets associés

NEWSLETTER Emballage

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS