Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Quand le patron de Dassault raille le projet d’avion de combat britannique

Olivier James , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Lors de la présentation des résultats semestriels de Dassault Aviation, son patron, Eric Trappier, a estimé que les Britanniques "se réveillaient".  Des propos teintés d’ironie, alors que leur appareil va concurrencer le projet franco-allemand... sur lequel il en dit un peu plus.

Quand le patron de Dassault raille le projet d’avion de combat britannique
Rafale biplace.© Dassault Aviation - C. Cosmao
© Dassault Aviation COSMAO Cyril -

"Je peux vous dire que c’est une bonne nouvelle !". Voilà la réponse livrée jeudi 19 juillet par Eric Trappier lorsqu’on lui demande de réagir à l’annonce par les Britanniques, effectuée lundi 16 juillet lors du salon aéronautique de Farnborough, de lancer un nouvel avion de combat, dénommé Tempest.

%%ARTICLELIE:720429%%

Des propos émis lors de la présentation des résultats semestriels de l’avionneur teintés de sincérité, alors qu'Eric Trappier défend une industrie européenne de défense face aux Etats-Unis : "je vois qu’ils ne se satisfont pas du F-35 américain". Des commentaires également chargés d’ironie, dans la mesure où cet appareil entre en concurrence directe avec l’autre projet européen d’avion de combat franco-allemand, le Système de combat aérien du futur (Scaf), dont Dassault Aviation est le chef de file aux côtés d’Airbus.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle