Quand le patron d’Airbus conseille à Boeing de s’installer en Europe...

Quelques heures avant l’inauguration de la nouvelle ligne d’assemblage d’Airbus aux Etats-Unis, son Pdg Fabrice Brégier n’a pas manqué de souligner l’absence de site industriel de son rival sur le sol européen.

 

Partager

Décontracté, Fabrice Brégier savoure le moment. Trois ans après avoir décidé de lancer une nouvelle ligne d’assemblage d’A320 aux Etats-Unis, le patron d’Airbus n’a que trop conscience de l’importance de l’événement. L’avionneur européen entame la production de son best-seller (12139 commandes au compteur) sur les terres de son grand rival américain, Boeing. La veille de l’inauguration officielle de l’usine lundi 14 septembre, il s’est plié au jeu des questions/réponses avec la presse.

"Vous avez envie de leur dire quoi aux dirigeants de Boeing ?", lui demande-t-on en petit comité. "Je n’ai pas à leur conseiller quoi que ce soit, mais je pense que s’ils veulent devenir un jour un acteur global, ils devraient effectivement avoir une usine en Europe", lâche le patron d’Airbus. C’est un conseil ? "Non, c’est un commentaire", répond-t-il tout sourire.

Où sont les FAL ?

Il est vrai que tout oppose les deux géants de l’aéronautique en termes de stratégie industrielle. Quand l’un, Airbus, possède des lignes d’assemblage final en France (Toulouse), en Allemagne (Hambourg), en Chine (Tianjin) et aujourd’hui aux Etats-Unis, l’autre, Boeing, concentre ces trois lignes sur le sol américain (Renton, Everett et Charleston).

Hasard du calendrier, la pique de Fabrice Brégier intervient deux jours seulement après qu’Aviation Week a révélé la possibilité que Boeing transfère une partie de la production de certains B737 en Chine. Le magazine spécialisé mentionne en particulier la mise en peinture, quelques finitions intérieures et les vols d'essai. Boeing n’a pour le moment pas confirmé l’information. Ni suivi les conseils de son plus grand rival…

A Mobile (Etats-Unis), Olivier James

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS