Electronique

Quand le Mobile World Congress bascule du côté usages de la force

, , ,

Publié le

À Barcelone, au MWC, les nouveautés technologiques des acteurs des télécoms partagent de plus en plus la vedette avec les innovations d’usages présentées par des acteurs d’autres secteurs.

Quand le Mobile World Congress bascule du côté usages de la force © Ford

Traditionnelle grand-messe des télécoms mobiles, le Mobile World Congress de Barcelone a penché encore un peu plus du côté des usages en 2013. Les habituels maîtres des lieux que sont les équipementiers, opérateurs, fabricants de téléphones, développeurs d’apps, etc., toujours très présents, cèdent néanmoins un peu plus de leur terrain de jeu à des acteurs d’autres secteurs pour lesquels le mobile est de plus en plus essentiel.

Constructeurs automobiles et acteurs du web

Ford, par exemple, a choisi le salon pour montrer l’adaptation de l’app musicale Spotify à un usage sur smartphone, mais en commande vocale durant la conduite. En commun, et chacun avec leur expertise (application musicale, pour Spotify, reconnaissance vocale dans le véhicule, pour Ford), les deux partenaires ont mis l'accent sur le design de l’expérience utilisateur. C’est ainsi qu’ils proposent des fonctions très utiles en voiture comme le choix d’une radio thématique correspondant à un morceau entendu, mais font l’impasse sur la mise à jour de playlists, par exemple, moins intéressante au volant. Autre choix d’usage : l’app n’est pas embarquée dans le véhicule mais utilisée depuis le smartphone. Pourquoi faire autrement si l’utilisateur n’en ressent pas le besoin ?

Paypal, la filiale de paiement du e-commerçant eBay a, lui, présenté des applications de paiement mobile pour le commerce physique. Histoire de prépayer son café ou sa glace par exemple, juste avant d’aller les chercher en magasin. Il vend aussi aux petits commerçants un boîtier Paypal Here pour les petits paiements par carte.

Le téléphone guide l’utilisateur à la voix

Même Nokia a bien compris que son salut passerait tout autant par les usages (et le design) que par la seule performance technologique. Ses nouveaux modèles Asha et Lumia disposent de fonctions qui s’inspirent des habitudes des usagers de mobiles. Se prendre en photo soi-même par exemple ! Sur les modèles simples, sans caméra faciale pour vérifier sa position, le téléphone guide l’utilisateur à la voix.

Avec les smartphones Lumia, un objectif grand angle évite d’étirer les bras à l’infini. Et parmi les idées les plus spectaculaires : la possibilité de projeter, à travers une fonction de réalité augmentée, les indications cartographiques d’un trajet que l’on veut effectuer directement sur les images réelles de l’endroit où l’on se trouve (et qu’il suffit de filmer avec son smartphone). Il suffit alors de suivre les indications et de se laisser guider...

Emmanuelle Delsol

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte