Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quand le grand architecte Renzo Piano s'amusait des transformations d'usines en musées

Christophe Bys

Publié le

Vu sur le web Quand un "starchitecte", mot utilisé pour désigner un architecte star comme Enzo Piano s'exprime sur les projets de réhabilitation d'usine, on l'écoute d'une oreille attentive. Et quand on découvre la date de l'enregistrement on se dit que le recul de l'industrie ne date pas d'hier... 

Quand le grand architecte Renzo Piano s'amusait des transformations d'usines en musées
Enzo Piano est l'architecte du centre Pompidou à Paris.
© Jean Pierre Dalbera - Flickr CC

Un des deux architectes du centre George Pompidou à Paris, Renzo Piano, était l'invité d'A voix nue sur France Culture. Dans cette série d'entretiens, il évoque la question de la réhabilitation des lieux industriels. Notamment le projet de réhabilitation des usines Schlumberger à Montrouge avec Jean Riboud, qui en était le président.

Renzo Piano en profite pour livrer sa vision des transformations d'anciens sites industriels en musée ou en centres culturels. "C'est une blague" explique-t-il. A l'époque de l'émission, son studio d'architecture recevait au moins une demande de ce type par semaine ! Sachant que la première diffusion de l'émission date...de novembre de 1990, vous calculerez le nombre de demandes reçues depuis, sachant que la question de la désindustrialisation a été crescendo. En effet, il n'est vraiment pas certains que, lui ou ses confrères, aient entre-temps reçu autant de demandes de constructions de nouveaux sites industriels. 

Reste que le témoignage reste passionnant. Le starchitecte livre sa conception d'alors de la rénovation : elle doit respecter la fonction quasi-historique du bâtiment. "Réhabiliter c'est aussi réactualiser ...mais avec une certaine continuité" explique-t-il. 

Dans cet entretien, il explique aussi les contraintes de son métier et sa vision du lien entre bâtiment et habitat en mettant en avant la notion de laboratoire social. Un des risques de la rénovation est que les habitants de longue date quittent les lieux et n'y reviennent jamais. 

 

Pour écouter l'intégralité de l'interview cliquez ICI (la partie sur les réhabilitations d'usine commence à 7 minutes 47)

A Moscou, l'architecte a rénové une centrale thermique en musée 

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle