L'Usine Agro

Quand la Banque Mondiale propulse le groupe volailler marocain Zalagh

, , , ,

Publié le

En discussion depuis le début de l'été,  la SFI, filiale de la Banque mondiale va injecter 24 millions de dollars dans le groupe avicole marocain Zalagh . Cette somme doit financer en grande partie un important projet de développement sur trois ans.

Quand la Banque Mondiale propulse le groupe volailler marocain Zalagh
Le pôle Nutrition Animale de Zalagh Holding regroupe les sociétés El Alf, Agro Industrielle Al Atlas et Feed & Food
© zalagh-holding

Cette fois, c'est fait. Divulguée le 17 juillet 2013, présentée au conseil d'administration de la Société financière internationale (SFI ou IFC en anglais) la filiale de La Banque Mondiale soutenant le secteur privé le 16 août, puis actée le 6 novembre, la décision d'injecter 24 millions de dollars dans le groupe industriel avicole marocain, Zalagh est désormais réalisée.

Cette entrée "vient confronter la stratégie adoptée au cours des dernières années visant à consolider nos parts de marché dans un secteur en pleine croissance", selon Ali Berbich, président du directoire de Zalagh Holding cité dans un communiqué repris par la presse marocaine.

L'implication de la SFI dans le capital de Zalagh a pour objectif, selon lui de "renforcer la structure financière du groupe et d’appuyer son plan de développement."

Selon la branche marocaine du cabinet Gide basée à Casablanca qui a conseillé la SFI, l'investissement sera réalisé par voie de souscription de la SFI dans le cadre d’une augmentation de capital de Zalagh Holding. Et, indique Gide dirigé à Casablanca par Julien David, il marque la première participation directe de la SFI dans le secteur de l’industrie agro-alimentaire au Maroc ces dernières années.

Zalagh Holding et ses actionnaires étaient conseillés par UGGC Avocats et la banque d’affaires Ascent Capital Partners.

Le groupe Zalagh est l'un des plus importants industriels agroalimentaires du Maroc opérant dans la volaille aussi bien en amont qu'en aval dans la viande fraîche ou la charcuterie de volaille. Il vient d'investir ainsi dans sa filiale de transformation Dindy pour développer notamment son usine de Nouaceur, près de Casablanca..

Son principal concurrent et leader du marché de la volaille au Maroc est le groupe Koutoubia. Par ailleurs, le géant tunisien de la volaille Poulina se développe de plus en plus dans le royaume.

Concernant l'apport financier de la SFI à Zalagh, celui-ci vise notamment à aider le groupe à développer ses capacités en amont. Le projet de développement se chiffre à 350 millions de dirhams (environ 31 millions d'euros). Il comprend à la fois l'extension de la capacité de production en aliments composés dans la région de Casablanca, celle de production de poussins et dindonneaux de chair dans les régions de Khémisset et d'Azemmour et la construction de nouvelles fermes d'élevage de dindes et de poulets sur l'ensemble du territoire marocain.

Selon l'étude d'impact de la SFI, l'investissement proposé aura des impacts environnementaux et sociaux négatifs limités qui peuvent être évités ou atténués en adhérant aux normes reconnues de performance environnementale. Il s'agit précise l'organisme financier d'un projet conforme à la politique de durabilité environnementale et sociale de la SFI.

Ces investissements doivent conduire Zalagh à porter son effectif de 1 718 à 1 900 personnes à l'horizon 2017, en particulier dans les zones rurales où les opportunités d'embauches sont rares.

Au Maroc, la consommation de volaille a fortement progressé ces dernières décennies, passant de 2,3 à 17,2 kg par habitant/an entre 1970 et 2010 selon l'ODE. La production "intégrée" de volaille se développe peu à peu. Le royaume produit environ 520 000 tonnes de viande de volaille par an mais à plus de 85% encore via les circuits traditionnels fermiers.

 

Nasser Djama

Les participants au tour de table
Zalagh Holding SA est un producteur industriel avicole intégré verticalement. Il couvre toute la chaîne de valeur : négoce de céréales, importation, production de l'alimentation animale, production et élevage de poussins, production de poulets de chair, abattage et transformation de la viande. Le principal actionnaire de Zalagh est la famille Chaouni.
La SFI (Société financière internationale) ou IFC est la filiale de la Banque mondiale qui opère avec le secteur privé dans plus de 100 pays. Au cours de l’exercice fiscal 2013, les investissements de la SFI ont atteint plus de 25 milliards de dollars.

Les sites de reproduction de Zalagh (source entreprise)

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte