Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Quand l'ONCF fait la promo en vidéo du train à grande vitesse marocain

Publié le

Le projet de LGV marocain résumé par une vidéo récente de l'Office national des chemins de fer marocain.      

Quand l'ONCF fait la promo en vidéo du train à grande vitesse marocain
Lancé en décembre 2011, le projet de la ligne à grande vitesse (LGV) Tanger-Casablanca reliera ces deux villes distantes de 400 km.
© ONCF

En bonne voie. Alors que les deux premières rames du train à grande vitesse marocain viennent de débarquer à Tanger le 28 juin où elles doivent être assemblées, l'Office national des chemins de fer (ONCF) fait le point en vidéo sur ce chantier majeur.

Lancé en décembre 2011, le projet de la ligne à grande vitesse (LGV) Tanger-Casablanca reliera ces deux villes distantes de 400 km. Sur ce parcours, seulement 200 km, entre Tanger et Kenitra (la ville côtière où va s'installer PSA) seront réellement à grande vitesse.

Le meilleur temps de parcours prévu entre Tanger et Casablanca sera de 2h10 au lieu de 4h45 aujourd'hui.

Côté matériel, douze rames au total seront fabriquées en France dans les usines d'Alstom. Ce projet à 2 milliards d'euros implique des centaines d'entreprises et sous-traitants. Il a déjà fait l'objet d'une vingtaine de co-entreprises ou sociétés dédiées dont certaines avec la Société nationale des chemins de fer français (SNCF).

Néanmoins, le Train a grande vitesse (TGV) marocain accuse d'un retard de 2 ans. Il devrait entrer en service début 2018. A noter que l'ONCF se garde bien d'utiliser le terme TGV, une marque déposée de la SNCF.

 

 

 

Le projet de ligne à grande vitesse Tanger-Casablanca (source ONCF)

 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

15/08/2015 - 23h56 -

très contradictoire, un projet TGV, bonjour les retards,
l'ONCF est un corps malade, vous n'avez qu'à mener un sondage pour le percevoir.

1/ retards programmés ( 20 minutes, c'est courant)
2/ Des "gens" qui occupent le maximum d'espace qui leur est offert( allongés, deux places...)
3/ Des toilettes à caractère animal
4/ Des billets non remboursables qu'au niveau des gares où on les a achetés la première fois.
5/ Vente de la carte de réduction et prise d'une caution sans reçus, ainsi on vous pique facilement les 50 DH de caution en vous disant qu'il fallait venir 3 jours Après expiration de la carte de réduction.
6/ Une seule ligne, vous imaginez que le train peut attendre dans des endroits désertiques pendant 20 minutes un autre train venant de l'autre sens pour,ainsi reprendre le trajet.

ONCF= Objectivement Nul et Carrément Fastidieux

Dissolution, privatisation...
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle