Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'usine Agro

Quand l'agroalimentaire innove avec tradition

Sybille Aoudjhane

Publié le

Tendance. Que ce soit dans la recette ou dans le packaging certaisn industriels de l'agroalimentaire optent pour un retour à la tradition.

Quand l'agroalimentaire innove avec tradition
Usine Lesieur sur le site de Coudekerque
© Sybille Aoudjhane

Au détour de plusieurs visites d’usines agroalimentaires à Dunkerque, la mode des nouveaux produits est au retour à la tradition. Pots en verre, vinaigrettes biphasées, sauces "faites maisons"… les innovations prônent paradoxalement un retour au passé et aux recettes de grand-mères.

Retour dans le temps, avec le packaging de Jean Stalaven. La filiale du groupe Euralis développe sa gamme "régal du chef". Ces produits traiteurs, filet de poulet et risotto, tortiglioni au piment d’Espelette,... sont vendus dans des bocaux en verre. Utiliser des produits frais, des recettes "comme à la maison", c’est une nouvelle demande qui se fait ressentir dans l’agroalimentaire. Exactement comme à la maison, et surtout comme dans les années 30, un élastique assure un pot hermétique, et il faut tirer sur la languette pour l’ouvrir. En plus de cette image ancienne, le verre utilisé est plus écologique et donne un "aspect haut-de-gamme".

Le groupe a aussi gagné le prix Sirha de l’innovation 2017 dans la catégorie "produit-boissons-ingrédients". La marque Rougié d’Euralis a sorti une nouvelle gamme de fonds et de sauces "dans le respect des recettes traditionnelles".

Si ce n’est pas le packaging, c’est la recette. Lesieur, filiale du groupe Avril, propose des nouvelles vinaigrettes biphasées depuis 2010. Les bouteilles en verre Puget sont maintenant présentées avec le vinaigre en bas et l’huile en haut. La marque considère avoir répondu à une attente du marché, un consommateur "en quête de naturalité". "Les consommateurs sont de plus en plus vigilants et veulent un maximum d’information sur la composition des aliments", explique Sylvie Breton, directrice Recherche et Innovation de la marque. "Il y a une sensibilité plus accrue aux impacts de l’alimentation sur la santé et un rejet du mode de production issu de l’agriculture intensive", ajoute-elle. Des tendances qui expliquent que le consommateur se tourne de plus en plus vers le bio, ou productions artisanales. 


 

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus