Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quand Google fait (discrètement) flipper Intel

, , , ,

Publié le

Quand Google fait (discrètement) flipper Intel

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Les annonces de la conférence Google I/O, qui s’est déroulée le 18 mai à San Francisco, ont fait les gros titres : intelligence artificielle, réalité virtuelle et nouvelles applis étaient dans tous les médias. Mais la révélation la plus importante a été moins retentissante. Google conçoit désormais ses propres puces, baptisées TPU (Tensor processing unit) et optimisées pour supporter les plus puissants algorithmes d’intelligence artificielle. Depuis un an, elles font déjà tourner des unités de traitements dans ses dadacenters pour ses applications de reconnaissance vocale sur le cloud ou sur Android. C’est d’ailleurs sur cette formule 1 du calcul de l’apprentissage que tournait AlphaGo, l’intelligence artificielle qui a gagné au jeu de go contre le champion (humain) Lee Sedol, en mars dernier. Un billet posté sur le blog de Google par un ingénieur de l’entreprise explique que cette puce représente une avancée technologique de sept ans, soit trois générations de loi de Moore. Elle présenterait un ratio performanceconsommation énergétique treize fois supérieur à ceux d’un GPU (processeur graphique) traditionnel. Ces TPU montrent encore que Google est très vite capable de développer ce dont il a besoin quand aucune solution sur le marché ne le satisfait. Si Apple, Samsung et Microsoft conçoivent aussi des puces pour des devices (téléphones, tablettes, casques), Google fait une entrée discrète, mais loin d’être anodine dans les technologies d’unités de traitement pour les serveurs, jusqu’alors réservée aux grands électroniciens. Il vient ici secouer un autre monde d’acteurs bien établis. Le patron d’Intel doit avoir des sueurs froides, tout comme celui de Nvidia, qui pensait pourtant que le marché du deep learning lui serait servi sur un plateau.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle