Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quand des spams attaquent le Bitcoin

,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Quand des spams attaquent le Bitcoin

L’Institut des sciences des données de l’Imperial College de Londres a conçu un dispositif de 64 écrans et 32 ordinateurs pour visualiser les transactions de Bitcoin, la crypto-monnaie basée sur la technologie blockchain. On peut notamment y voir des milliers de lignes qui se tordent et croisent de façon chaotique une serpentine de données. Elles représentent une attaque de spams. En 2015, le système Bitcoin a fait l’objet d’une telle attaque, dont l’objectif était de ralentir les vitesses d’exécution des transactions à plusieurs heures, alors qu’il s’en produit d’ordinaire trois à sept par seconde. Le but : ouvrir une fenêtre aux attaquants pour casser les mots de passe des portefeuilles numériques et voler des Bitcoins. 

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle