Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Quand Daech roule en Toyota, l'administration américaine décide de lancer une enquête

, ,

Publié le , mis à jour le 08/10/2015 À 18H15

Vu sur le web Après avoir remarqué que les véhicules utilisés par les terroristes de Daech en Irak et en Syrie étaient de marque Toyota, l'administration américaine décide de lancer une enquête. Objectif : savoir comment les terroristes parviennent à se fournir auprès du constructeur japonais.

La chaîne américaine ABC News révèle que l'administration US a lancé une enquête pour répondre à une question simple : mais pourquoi les terroristes de Daech (l'Etat islamique ou "ISIS" en anglais) roulent-ils tous en Toyota ? En regardant la plupart des images de propagande, des élus américains ont en effet remarqué que des colonnes entières étaient composés de pick-up de la marque japonaise. Un excellent choix au passage, ces véhicules étant quasi-indesctuctibles comme le montraient les célèbres Britanniques de Top Gear, souligne ABC News.

Quel circuit d'approvisionnement ?

Toyota a réagi indiquant que le groupe n'avait eu connaissance d'aucune violation de son réglement à ses distributeurs, qui doivent s'assurer que les clients ne vont pas modifier tout simplement le véhicule ou, dans les cas les plus extrêmes comme ici, s'en servir comme engin de guerre. Ce jeudi 8 octobre, le groupe japonais a précisé qu'il collaborerait à l'enquête menée par les autorités américaines. 

Le constructeur japonais précise qu'il n'a pas le contrôle sur le marché noir des produits qu'il commercialise. L'enquête devra justement déterminer d'où proviennent ces véhicules, parfois flambant neufs. Interrogé par ABC News, Mark Wallace, membre d'une organisation cherchant à identifier les ressources des organisations terroristes, estime que ce sont des personnes soutenant Daech qui achèteraient ces pick-up pour ensuite les fournir au groupe armé. Détail troublant : en Irak, les ventes des pick-up Land Cruiser et Hilux ont triplé entre 2011 et 2013, passant de 6 000 à 18 000, avant de retomber à 13 000 en 2014.

Certains véhicules livrés par les Etats-Unis ?

Cela fait plusieurs années que les interrogations sur l'utilisation de véhicules Toyota par les milices islamistes ont émergé, note ABC News. En 2014, un rapport avait notamment révélé que les Etats-Unis avaient livré 43 véhicules de la marque japonaise aux rebelles syriens, dont certains se sont révélés depuis être des membres de Daech... Des soupçons qui avaient inspiré une parodie d'une publicité Toyota dans le cadre de la célèbre émission Saturday Night Live (à voir en vidéo sous-titrée ici). Alors que dans le clip original, on pouvait voir un père de famille emmener sa militaire de fille à l'aéroport pour "partir au front", la version remixée la faisait embarquer aux côtés de terroristes de Daech... en pick-up Toyota évidemment !

Le reportage d'ABC News

Julien Bonnet

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle