Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Qualcomm prêt à poursuivre la discussion avec Broadcom en vue d'une meilleure offre

,

Publié le , mis à jour le 19/02/2018 À 06H39

Qualcomm dit être disposé à discuter d'une offre d'achat de la part de Broadcom qui "reflète la véritable valeur" du fabricant de semi-conducteurs et qui réponde mieux à ses inquiétudes concernant d'éventuels obstacles réglementaires.

Qualcomm prêt à poursuivre la discussion avec Broadcom en vue d'une meilleure offre
Qualcomm a dit être disposé à discuter d'une offre d'achat de la part de Broadcom qui "reflète la véritable valeur" du fabricant de semi-conducteurs.
© Julien Bergounhoux

Qualcomm et Broadcom parviendront-ils à trouver un accord ? Les deux géants des semi-conducteurs devraient continuer les discussions entamées mi-février. Qualcomm a dit vendredi 16 février avoir eu une réunion "constructive" avec Broadcom le 14 février, la première entre les deux groupes, pour aborder l'offre de 121 milliards de dollars (97 milliards d'euros) qui est actuellement sur la table.

Toutefois, le conseil d'administration de Qualcomm a confirmé son opinion selon laquelle la proposition actuelle sous-valorise nettement la société, présente un niveau de risque inacceptable et n'est pas dans le meilleur intérêt de ses actionnaires. Mais le géant américain est disposé à discuter d'une offre d'achat de la part de Broadcom qui "reflète la véritable valeur" du fabricant de semi-conducteurs et qui réponde mieux à ses inquiétudes concernant d'éventuels obstacles réglementaires.

Questions autour du pôle brevets de Qualcomm

Bien que Broadcom soit disposé à céder certains actifs pour répondre aux demandes des autorités antitrust, il se refuse à d'autres engagements susceptibles d'être exigés, dit Qualcomm. Broadcom a aussi évité de se prononcer sur ses intentions concernant le pôle brevets de Qualcomm.

Qualcomm a par ailleurs redit que l'indemnité de rupture de huit milliards de dollars proposée par Broadcom était loin de compenser les risques liés à cette opération. Les dirigeants de Broadcom ont quitté la réunion du 14 février avec l'impression que leurs homologues de Qualcomm les avaient écoutés mais sans s'engager, a rapporté Reuters mercredi.

Broadcom n'était pas disponible dans l'immédiat pour commenter ces informations.

Les actions Qualcomm et Broadcom perdent respectivement 0,06% et 0,82% vendredi dans les premiers échanges.

Pour Reuters, Supantha Mukherjee et Sonam Rai à Bangalore, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus