Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Qatar Airways maintient la pression sur Boeing autour des problèmes du 787

Elodie Vallerey , , ,

Publié le

Vu sur le web Alors que Boeing a procédé avec succès au premier vol du 787-9, le nouveau modèle de sa famille de gros porteurs, le virulent PDG de Qatar Airways fait pression sur l’avionneur afin qu’il résolve rapidement les problèmes rencontrés sur le 787-8.

Qatar Airways maintient la pression sur Boeing autour des problèmes du 787 © Boeing

Le 787-9 a pris le chemin des airs avec succès le 17 septembre, mais, pour son "petit" frère le 787-8, les problèmes continuent.

En service depuis 2011, le long-courrier nouvelle génération a subi une série de déboires dès le mois de janvier dernier, impactant la flotte de près de 50 appareils alors en service dans le monde.

Ces incidents, notamment sur les batteries lithium-ion, ont certes pénalisé l'avionneur lui-même, avec des conséquences sur l'organisation de sa production, mais ils ont avant tout pénalisé financièrement les compagnies aériennes opératrices du 787-8.

Au lendemain du vol inaugural réussi de la version allongée du Dreamliner, le PDG de Qatar Airways Akbar Al Baker fait pression sur Boeing concernant sa flotte de 787-8.

Dans un article du 17 septembre, le site de la revue spécialisée Flight Global cite le virulent dirigeant de la compagnie qatari. "Il y a encore des problèmes avec les 787 (-8, ndlr) et Boeing est au courant. Ils doivent résoudre ces difficultés initiales très rapidement".

Selon le magazine, les problèmes du 787-8 pourraient peser sur la décision de Qatar Airways d'acquérir des 787-9 dans un futur proche. Akbar Al Baker a choisi d'acheter 80 Airbus A350, mais pourrait revoir sa commande à la hausse.

Une décision qui sera conditionnée par "la manière dont les problèmes vont continuer d'être résolus et si nous avons confiance", a commenté le PDG de Qatar Airways.

A lire : Al Baker fires off warning to Boeing about continuing 787 problems

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle