Qantas s'appuie sur Airbus pour relancer ses activités en Asie

SYDNEY (Reuters) - La compagnie aérienne australienne Qantas a annoncé mardi son intention d'acquérir 106 à 110 Airbus A320, à un prix catalogue dépassant 9,4 milliards de dollars (6,5 milliards d'euros).

Partager

Qantas a choisi l'avion d'Airbus pour deux projets qu'elle entend lancer prochainement en Asie dans le cadre d'un vaste programme de restructuration de ses activités internationales qui aboutira à la suppression d'un millier d'emplois.

Il s'agira d'une compagnie haut de gamme qui sera basée à Singapour ou Kuala Lumpur et de la compagnie japonaise à bas coûts Jetstar.

La compagnie compte acheter entre 28 et 32 A320 et le reste sera constitué d'A320neo, version remotorisée de l'A320 qui a permis à Airbus de supplanter son rival Boeing sur le marché des monocouloirs autrefois dominé par la famille des 737.

Qantas joue son avenir à quitte ou double en recentrant sur l'Asie ses activités internationales, qui perdent de l'argent, a expliqué son P-DG Alan Joyce. "Ne rien faire ou régler la question à moitié ne ferait que garantir la fin de Qantas International sur notre propre marché australien", a-t-il dit.

L'Asie représentera cette année la moitié des bénéfices des compagnies aériennes internationales, selon les estimations de l'Association internationale du transport aérien (IATA).

Alan Joyce a déclaré que Qantas avait, pour ses activités internationales, une base de coûts supérieure de 20% à celle de ses principaux rivaux.

La compagnie a reporté à une date ultérieure la livraison de six gros porteurs A380 afin de conserver du capital.

Michael Smith, Jean-Stéphane Brosse pour le service français

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS