Qantas intéressé par une nouvelle version très longue distance de l'A350 d'Airbus

Qantas Airways réfléchit à une version plus grande de l'A350 d'Airbus, l'avionneur européen et Boeing étant en concurrence pour permettre de relier Sydney et Londres via un vol direct de 20 heures d'ici 2022, a déclaré le 23 août le directeur général de la compagnie australienne.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Qantas intéressé par une nouvelle version très longue distance de l'A350 d'Airbus
Qantas Airways réfléchit à une version plus grande de l'A350 d'Airbus, a déclaré jeudi le directeur général de la compagnie australienne. /Photo d'archives/REUTERS/Régis Duvignau

Qantas recherche l'avion qui permettrait d'assurer la plus longue liaison commerciale directe au monde, un vol de 20 heures entre Sydney et Londres. Une nouvelle version de l'A350-1000 au rayon d'action allongé serait sur les rangs. La compagnie australienne songeait auparavant à l'A350-900ULR que son concurrent Singapore Airlines utilisera pour proposer de nouveau des vols de Singapour à New York cette année. Il réfléchit parallèlement toujours au Boeing 777-8, qui a une capacité en sièges plus importante.

Airbus a déclaré en juin qu'il pourrait envisager de développer une version très longue distance de l'A350-1000 susceptible d'intéresser Qantas, qui s'est fixé un objectif de 300 sièges passagers sur les vols pour Londres, y compris une offre en classe économique.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Un A350-1000ULR modifié ?

Alan Joyce a déclaré à Reuters que l'A350-1000 était le seul appareil d'Airbus à rester en lice pour la liaison Sydney-Londres.

Airbus a modifié le système de carburant de l'A350-900 sans ajouter de réservoirs supplémentaires pour lui permettre de transporter davantage de kérosène pour des liaisons longues distances sur l'A350-900ULR. Pour accroître les capacités d'un A350-1000ULR, le constructeur pourrait ajouter des réservoirs supplémentaires, relève Alan Joyce.

Un porte-parole d'Airbus n'a pas souhaité s'exprimer.

Avec Reuters (Jamie Freed; Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS