Qantas évoque un défaut de conception du moteur de l'A380

SYDNEY (Reuters) - Une avarie matérielle ou un problème de conception pourrait avoir provoqué l'explosion d'un moteur qui a contraint jeudi un Airbus A380 de Qantas Airways à atterrir d'urgence à Singapour, a déclaré vendredi le directeur général de la compagnie aérienne australienne.

Par Michael Perry et Victoria Thieberger

Partager

Qantas évoque un défaut de conception du moteur de l'A380

Il s'agit de l'incident le plus sérieux survenu avec un A380 depuis l'entrée en service du plus gros avion de ligne du monde il y a trois ans.

"Nous pensons qu'il est possible, ou même probable, qu'il s'agisse d'une défaillance matérielle ou d'un problème de conception", a dit Alan Joyce devant la presse.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le bureau australien de la sécurité de l'aviation civile a de son côté écarté la piste d'un acte de malveillance.

Les moteurs qui équipent les A380 de la compagnie australienne sont confectionnés par le britannique Rolls Royce, qui a recommandé aux compagnies propriétaires de l'appareil de procéder à des tests de sécurité.

"Rolls-Royce a identifié un certain nombre de possibilités. Cette question n'est pas liée à la maintenance", a souligné Alan Joyce .

Le titre du motoriste était encore malmené vendredi matin à la Bourse de Londres, perdant plus de 3% après avoir cédé 5% la veille. L'action d'EADS, fabricant d'Airbus, s'affichait en revanche en légère hausse après avoir reculé de 4% jeudi.

Airbus a annoncé vendredi avoir demandé aux opérateurs de l'A380 muni de moteurs Rolls-Royce de procéder à des inspections d'usine. Les A380 équipés de moteurs Engine Alliance ne sont pas concernés .

L'avionneur, qui a dépêché une équipe de spécialistes à Singapour, a déclaré qu'il fournirait toute assistance technique à l'équipe d'experts français et aux autorités australiennes qui conduisent l'enquête sur l'incident.

SINGAPORE AIRLINES FAIT REPARTIR SA FLOTTE

Qantas a immobilisé ses six A380 afin d'effectuer des tests de sûreté qui prendront 24 à 48 heures. "Si nous ne trouvons rien d'anormal, la flotte reprendra ses opérations", a précisé Alan Joyce.

Singapore Airlines, qui possède avec onze appareils la plus large flotte d'A380 derrière la compagnie Emirates, a remis ses A380 en service après les avoir vérifiés.

British Airways a déclaré pour sa part qu'elle ne comptait ni annuler ni repousser une commande de 12 gros porteurs.

En provenance de Londres, le vol QF32 avait fait escale à Singapour et venait de décoller de cette ville en direction de Sydney lorsqu'il a été contraint de faire demi-tour après la panne d'un de ses réacteurs.

Un passager a dit avoir entendu une "détonation retentissante" et des débris ont été retrouvés sur l'île indonésienne survolée par l'appareil au moment de l'incident.

"Le fait que l'appareil ait survécu à ce dommage est à mettre au crédit de sa conception. Il y a vingt ans, l'avion aurait probablement été détruit en vol", a dit John Page, expert en aéronautique à l'université de Nouvelle-Galles-du-Sud.

Les passagers du vol QF32 ont également noté qu'un deuxième réacteur ne s'était pas éteint à l'issue de l'atterrissage. Ils ont redouté que la chaleur du moteur n'enflamme le carburant répandu par le premier réacteur.

"Nous enquêtons toujours sur les causes de ce point précis", a déclaré Alan Joyce.

Pierre Sérisier et Jean-Stéphane Brosse pour le service français

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 26 février pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS