Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Qantas demande à Airbus et Boeing de construire un très long-courrier

Léna Corot , , ,

Publié le

Un, deux, trois... partez ! La compétition est (re)lancée entre Airbus et Boeing. Le PDG de la compagnie aérienne Qantas, Alan Joyce, a demandé aux deux principaux constructeurs aéronautiques de concevoir un très long courrier, capable de parcourir plus de 17 000 kilomètres et de voler 20 heures afin de relier l'Est de l'Australie à l'Europe.

Qantas demande à Airbus et Boeing de construire un très long-courrier
Premier Airbus A350-900 XWB livré à Singapor Airlines qui devrait recevoir le premier A350-900ULR en décembre 2019.
© Airbus/F.Lancelot/DR

Qantas défie Airbus et Boeing. Le PDG de la compagnie aérienne australienne, Alan Joyce, demande aux deux principaux constructeurs aéronautiques de fabriquer "un avion capable d’effectuer des vols réguliers et directs entre Sydney et Londres, Brisbane et Paris, ou encore Melbourne et New-York". Grâce à ces vols sans escale, les passagers gagneraient quatre heures lors de ces trajets.

Qantas précise avoir adressé une lettre aux PDG d’Airbus et Boeing, leur expliquant vouloir être en mesure de réaliser des vols directs depuis l’Est de l’Australie en direction de l’Europe. Cet avion devra pouvoir parcourir 17 000 kilomètres en 20 heures. Alan Joyce s’est même accordé le luxe de fixer une date limite aux constructeurs. Il espère réaliser de tels vols dès 2022.

Une demande réalisable ?

Aujourd’hui, le vol commercial le plus long du monde est réalisé par Qatar Airways. La compagnie du Golfe propose à ses clients d’effectuer le trajet entre Doha et Auckland (Nouvelle-Zélande) en 16h25min. C’est un Boeing 777 qui parcourt les 14 535 kilomètres séparant ces deux villes. Toutefois, Qatar Airways devrait être détrônée en 2018 par Singapore Airlines.

La compagnie aérienne basée va relier en direct Singapour à New-York avec environ 19 heures de vol pour parcourir quelques 15 335 kilomètres. Ce n’est pas un Boeing qui va réaliser ce trajet mais des Airbus A350-9000ULR (ultra-long range). Le constructeur aéronautique européen fabrique sept Airbus A350-900 optimisés pour ces vols sans escale à destination des Etats-Unis.

La nouvelle version de l’appareil sera dotée "d’un système d’alimentation en carburant modifié permettant d’accroître sa capacité d’emport de carburant, d’une masse maximale au décollage accrue, ainsi que d’optimisations au niveau du système aérodynamique, qui lui permettront de desservir la côte ouest des Etats-Unis ainsi que New-York", détaille Airbus dans un communiqué. L'accroissement de son rayon d'action est donc obtenu sans installation de réservoirs de carburant supplémentaires.

Le premier Boeing 777X entrera en service en 2020

De son côté, Boeing développe le 777X qui doit entrer en service commercial en 2020. Ce programme comprend deux versions le B777-8X qui peut transporter 350 passagers sur 17 200 kilomètres et le B777-9X qui peut transporter 400 passagers sur 15 185 kilomètres. Emirates, Lufthansa et Philippine Airlines ont déjà commandés des Boeing 777X.

Les compagnies aériennes sont friandes de ces très longs courriers afin d'éviter les escales. Et les constructeurs aéronautiques poussent la recherche pour avoir des avions de plus en plus efficaces capables de tels exploits. Le défit proposé par Qantas n’est donc pas inatteignable. Reste à savoir qui sera le premier à le réaliser ? Le match est lancé.

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus