Publiscopie : Repoussage et mécanique générale, l’atout d’une double expertise

REPOUSSAGE & INDUSTRIES | Usinage et repoussage

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Publiscopie : Repoussage et mécanique générale, l’atout d’une double expertise

Repoussage & Industries est une des rares entreprises françaises à proposer la double expertise repoussage et mécanique générale. ”Une pièce peut être réalisée en repoussage et finie dans l’atelier de mécanique, mais aussi commencée en emboutissage et finalisée en repoussage”, explique le gérant, Frédéric Prince, ingénieur Arts et Métiers, passionné de machinesoutils, qui a repris l’entreprise en 2001, après un parcours dans l’industrie automobile. ”Le repoussage est devenu une compétence rare, la dernière formation a fermé ses portes il y a plus de vingt ans.” Un marché de niche, méconnu, à forte valeur ajoutée.

Pourtant, le repoussage est une technique performante pour des pièces unitaires, mais aussi des séries parfois importantes (quelques milliers de pièces).

rÉduire les dÉlais… et les coûts

Par un procédé de déformation plastique et de mise en forme des métaux en feuilles sur un tour, le repousseur couche la matière et la façonne. ”Tous les métaux peuvent être repoussés : inox, aluminium, cuivre zinc, titane, nickel… Repoussage & Industries travaille à partir du cahier des charges du client et du plan de la pièce. Nous réalisons tout d’abord l’outillage qui va nous servir pour le prototype, et ensuite la série.” Pour les grandes séries et les pièces non circulaires, les pièces passent plutôt par l’emboutissage. Une autre technique qui permet d’obtenir, à partir d’une feuille de tôle plane et mince, un objet dont la forme n’est pas développable. Repoussage & Industries (8 salariés) mise sur l’estampille France. Les matières premières sont sourcées dans les départements les plus proches et l’entreprise se positionne sur la pièce technique à forte valeur ajoutée, difficile à délocaliser. ”La pandémie amorce un grand virage de relocalisation, pour des raisons de réactivité, de disponibilité et de qualité” , conclut Frédéric Prince.






Voir la version imprimable

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS