Publiscopie : Des protections à usage unique toujours plus performantes

KOLMI HOPEN | Dispositifs de protection à usage unique

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Publiscopie : Des protections à usage unique toujours plus performantes

Depuis son tout premier masque papier, en 1972, Kolmi Hopen a fait le pari d’adapter sa production aux besoins spécifiques de ses clients. Plutôt que de viser le volume, l’ambition est d’aller au-delà des normes, pour livrer l’équipement de protection adapté aux risques spécifiques, bien sûr, mais aussi à la morphologie des utilisateurs et aux conditions d’usage. Pour preuve : fournisseur unique des blocs opératoires des hôpitaux publics depuis 2007, Kolmi Hopen protège les chirurgiens comme les infirmiers, avec des options adaptées au port de lunettes ou de loupes, aux projections, à l’usage de rayons de radiothérapie, etc.

souplesse et adaptabilitÉ

Pour l’industrie aussi, la souplesse est la règle. ”Un bon équipement est celui que l’utilisateur portera le plus confortablement et le plus longtemps possible”, souligne Benoît Guillet, directeur marketing. Observant que les protections basiques ne répondaient pas aux attentes des laboratoires et des salles blanches, par exemple, le PDG de Kolmi, Gérard Heuliez, a créé Hopen en 2003, aujourd’hui fusionnée avec Kolmi et intégrée au groupe Medicom. ”En défrichant ce marché, nos équipes ont acquis un savoir-faire particulièrement précieux pour les industriels”, poursuit Benoît Guillet. Hors du secteur de la santé, les masques, gants, charlottes et autres vêtements à usage unique produits par Kolmi Hopen équipent ainsi les travailleurs de l’agroalimentaire, la pétrochimie ou du nucléaire. En partenariat avec PSA, un type de masques spécifique protège les opérateurs des particules fines et d’éventuelles contaminations virales.

coup de boost en 2020

Formées à la réactivité, les équipes de Kolmi Hopen ont répondu avec vigueur à l’urgence créée par la crise du Covid-19.

L’outil de production du Maineet-Loire a connu une véritable mutation entre mars et mai 2020, avec l’acquisition de treize nouvelles machines et l’ouverture d’un nouveau site pour y déployer un effectif porté de 90 à 280 collaborateurs. Parmi les quatre entreprises qui ont résisté à la tentation de délocalisation, Kolmi Hopen a ainsi répondu aux attentes françaises, quantitatives et qualitatives.





Voir la version imprimable

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS