Publiscopie : Des machines d’assemblage automatisées pour toutes applications

Publié le

Publi-rédactionnel NEYRETGROUP | Machines spéciales d'assemblage et de contrôle à haute cadence

Publiscopie : Des machines d’assemblage automatisées pour toutes applications

Basé en région Lyonnaise, NeyretGroup est un constructeur de machines d’assemblage et de contrôle de composants en grandes séries. ”De la conception à la mise en oeuvre, nous livrons, depuis plus de 30 ans, des machines clés en main auprès de toutes industries, du médical à l’automobile en passant par la connectique ou la bureautique”, explique Bruno Neyret, directeur général et fils du fondateur historique, Guy Neyret.

Pour tous les secteurs

Entièrement conçues par les sociétés du groupe, les machines Neyret assemblent, à très haute cadence et en grande série, des petits objets ou des composants d’équipements pour tous secteurs : stylos injecteurs d’insuline, inhalateurs, seringues, protections d’aiguille, etc. (médical) ; pompes de parfum, mécanismes de rouge à lèvres, etc. (cosmétiques) ; raccords de tuyaux d’essence, micro-rupteurs, relais électriques, connections d’injecteurs, clous pour pneus d’hiver, etc. (automobile) ; connecteurs électriques de panneaux PV, stylos 4 couleurs, valves d’arrosage automatique, etc. ”Autant d’exemples de produits assemblés par plus de 650 de nos machines installées dans le monde entier, certaines fonctionnant depuis plus de 20 ans.”

Un constructeur high-tech 100 % français

Ces machines sont toutes fabriquées en France, soit à Chaponost par la société Guy Neyret – GNSA, pour les machines de type tables tournantes indexées à manipulateurs à cames (ou électriques – eManip, pour les assemblage complexes), avec des cycles allant jusqu’à 70/minute en simple ou multi-posage pour des assemblages jusqu’à 240/min.

Soit en Normandie, par Lagniel SAS, pour les machines à cinématique continue, capables d’assembler des produits jusqu’à 1 000/min.

À noter que les machines Lagniel disposent de la technologie de soudage par ultrasons capable d’effectuer jusqu'à 800 soudures/min, avec des tenues mécaniques très élevées. Quant aux processus ”lents” (contrôle d’étanchéité, mesures de couple, etc.), NeyretGroup dispose de solutions telles que le Multispeed (la palette stoppe 2-3 cycles puis rattrape le cycle), le plateau satellite ou multiples coulisses avec station d’échange, etc. Enfin, ”de récents développements pour étendre la gamme des machines ont vu l’introduction de convoyeurs magnétiques (indexage variable) ou de convoyeurs à palettes (multiposage)”, souligne Bruno Neyret.





Voir la version imprimable

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte