Publiscopie : Combiner protection de l’environnement et qualité des procédés, un pari réussi

CENTRE DE DÉCAPAGE ORLÉANAIS | Décapageet traitement de surface

Partager
Publiscopie : Combiner protection de l’environnement et qualité des procédés, un pari réussi

Depuis bientôt 35 ans, le Centre de décapage orléanais déploie son savoir-faire dans le domaine du décapage des outillages de chaînes de peinture et de production (balancelles, caillebotis, crochets, etc.) par pyrolyse ou par immersion. Une fois l’opération terminée, l’outillage est remis dans le circuit à l’état neuf. L’entreprise procède aussi au décapage de pièces comportant un défaut sur la peinture. ” Notre force est de nous adapter à chaque besoin et à chaque secteur, nos machines et notre orga nisation interne nous permettent de le faire , confie Sandra Savall, la cogérante. Nous pouvons également traiter des pièces de toutes tailles, cela va des flacons de parfum aux châssis de voitures et aux moteurs.” De plus, la société travaille constamment au développement de nouveaux systèmes de manipulation intelligents et polyvalents.

L’EXIGENCE SATISFAITE

Le CDO a par ailleurs placé la protection de l’environnement au cœur de sa démarche et de ses procédés. Ainsi, il a aboli tous les produits chimiques pouvant nuire à la nature et à la santé des hommes, pratique la valorisation des déchets, gère l’obsolescence et dispose d’un système de traitement des eaux pour un rejet zéro. ” L’aspect environnemental et la protection de la santé des collabora teurs constituent pour nous le nerf de la guerre. Notre différence réside aussi dans notre acharnement à trouver de nouveaux produits tou jours plus respectueux de l’environ nement et de l’humain , insiste Sandra Savall. Nous répondons à toutes les normes et les plus grands don neurs d’ordres nous auditent régu lièrement avec succès. ”





Voir la version imprimable

Sujets associés