Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

PSA veut vendre 200 000 DS en Chine d'ici 2018

, , , ,

Publié le

La ligne haut de gamme de PSA Peugeot Citroën, DS, aura besoin de 150 à 200 points de vente sur le sol chinois pour commercialiser les 200 000 voitures qu'elle est déjà en mesure de produire localement, a déclaré à Reuters le directeur général de DS pour la Chine, Arnaud Ribault.

PSA veut vendre 200 000 DS en Chine d'ici 2018 © Wikimedia Commons

La marque de luxe de PSA a présenté en avant-première son premier 4X4, la DS6 WR, au salon de l'automobile de Pékin. Il a ouvert ses portes à la presse le 20 avril. L'entreprise veut conquérir la Chine et ne s'en cache pas : l'usine PSA-Changan de Shenzhen, spécialisée dans la production des DS, présente actuellement une capacité de production de 200 000 unités par an. "Je pense qu'à l'horizon 2017-2018, même si on n'a pas d'année fixée, il faudra viser d'avoir entre 150 et 200 concessions en Chine pour pouvoir utiliser notre plein capacitaire", indique Arnaud Ribault.

DS développe actuellement son réseau à marche forcée, puisque la marque devrait compter une centaine de "DS Stores" à la fin de l'année contre 56 aujourd'hui. Dans une note récente, ISI a observé que pour atteindre un volume annuel de l'ordre de 200 000 véhicules, il a fallu à Mercedes plus de 250 points de vente en Chine et plus de 350 à BMW, alors que les deux marques allemandes sont bien plus connues. "Cette remarque est tout à fait légitime", poursuit Arnaud Ribault. "Il faut développer en même temps le plan produits, en même temps le réseau, en même temps la notoriété et renforcer l'image de la marque."

Prochaine cible, le Moyen-Orient?

Après le crossover DS5, la berline DS5 LS et la DS6 WR, la marque lancera l'an prochain un nouveau véhicule pour la Chine. Les ventes chinoises de la marque, dont la production locale n'a commencé qu'en septembre dernier, ont atteint 3 500 unités en 2013. L'objectif de volume pour 2014 est fixé à 50 000 voitures et l'ambition des 200 000 véhicules s'entend à l'horizon 2017-2018.

Dans le cadre de la nouvelle discipline financière instaurée à l'échelle de PSA depuis ses difficultés de 2012, et renforcée par l'arrivée de Carlos Tavares à la tête du groupe, la marque demande à chaque concession DS en Chine de commercialiser plus de 1 000 véhicules par an afin de garantir la rentabilité future du réseau. Un tel nombre correspond à la performance des meilleures concessions généralistes en France, mais représente un volume moyen plus courant sur le marché chinois.

La DS6 WR, comme les deux autres DS commercialisées en Chine, est un modèle de taille moyenne afin de profiter d'une partie du segment haut de gamme où les Allemands restent moins présents que sur les grands modèles. Après la Chine, le 4X4 DS, cinquième d'une famille née en France en 2010, pourrait essaimer en Asie du Sud-Est et au Moyen-Orient. Sa commercialisation n'est en revanche pas prévue en Europe.

Avec Reuters

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle