Economie

PSA veut conserver le site de Sevelnord

Pauline Ducamp , , ,

Publié le

« L’avenir du site sera clairement assuré », ont affirmé hier les représentants du constructeur et le ministre de l’Industrie Eric Besson .

PSA veut conserver le site de Sevelnord © DR

Le site PSA de Sevelnord, situé à Hordain (Nord), ne fermera pas. Le constructeur français a pris jeudi 8 mars des engagements en ce sens, en présence des représentants des salariés, des élus du département du Nord et du ministre de l’Industrie Eric Besson.

L’usine, qui occupe une superficie de 161 hectares, est exploitée de concert par PSA et Fiat. Mais l’Italien avait annoncé en mai 2011 qu’il ne souhaitait plus collaborer avec le Français dans la fabrication des véhicules utilitaires (VUL). Le partenariat prendra fin en 2017. Depuis cette date, les 2500 salariés de Sevelnord craignaient pour leurs emplois.

Le site fabrique actuellement cinq véhicules : le trio Citroën Jumpy, Fiat Scudo, Peugeot Expert et les deux monospaces Citroën C8 et Peugeot 807. La production des monospaces ne pourrait pas compenser l’arrêt des véhicules utilitaires. « La direction de PSA est allée plus loin qu'on aurait pu l'espérer avec cette fois un certain nombre de garanties », a expliqué Ludovic Bouvier, responsable CGT à Sevelnord, à la sortie de la réunion.PSA cherche actuellement un partenaire pour maintenir l’activité sur le site. Des discussions sont « en cours de finalité » ont expliqué des représentants syndicaux. Le constructeur français travaillerait sur un nouveau véhicule utilitaire, à coûts compétitifs, pour succéder sur le site aux Jumpy et Expert. Le retrait de Fiat en 2017 correspondrait à la fin de vie des modèles actuellement fabriqués et à l’arrivée de ce nouveau VUL. 

« Les engagements pris par le groupe PSA confirment pleinement la volonté du constructeur de s’appuyer durablement sur le savoir-faire des salariés de Sevelnord. La recherche par PSA d’un nouveau partenaire, qui se poursuit activement, pourra aboutir avec d’autant plus de succès que l’ensemble des pouvoirs publics sont mobilisés pour accompagner sur place de nouveaux investissements industriels,  a souligné Eric Besson dans un communiqué. Cela confirme que l’avenir de Sevelnord sera clairement assuré. » PSA Peugeot Citroën devrait dévoiler d’ici la fin du premier semestre son projet.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte