PSA va verser des indemnités à l'Iran pour avoir suspendu ses ventes en 2012

Le groupe français avait suspendu ses ventes en Iran début 2012 lors de l'extension au secteur automobile des sanctions internationales imposées à la République islamique en raison de ses activités nucléaires.

Partager

PSA va verser des indemnités à l'Iran pour avoir suspendu ses ventes en 2012

PSA Peugeot Citroën versera des indemnités à l'Iran pour le départ brutal de PSA du marché iranien en 2012, dans le cadre du nouveau contrat signé entre Téhéran et le constructeur automobile français, a déclaré samedi le ministre iranien du Commerce et de l'Industrie, Mohammad Reza Nematzadeh.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le groupe avait suspendu ses ventes en Iran début 2012 lors de l'extension au secteur automobile des sanctions internationales imposées à la République islamique en raison de ses activités nucléaires.

L'entrée en vigueur de l'accord de juillet 2015 encadrant le programme nucléaire iranien a abouti mi-janvier à la levée de ces sanctions et Peugeot a annoncé fin janvier la création d'une coentreprise avec le constructeur automobile Iran Khodro pour régulariser la production actuelle de ses voitures sur le sol iranien et préparer la fabrication locale de nouveaux véhicules.

"Le versement d'indemnités à l'Iran est inclus dans le nouveau contrat, mais le contenu de ce contrat reste confidentiel", a déclaré le ministre Mohammad Reza Nematzadeh, cité ce samedi 6 février par l'agence de presse Tasnim.

Un porte-parole de PSA n'a pas souhaité faire de commentaire sur les détails du contrat mais déclaré que l'accord avec l'Iran était "bon" et "équilibré".

Les "faucons" iraniens avaient critiqué le président Hassan Rohani pour avoir ouvert la voie à un contrat avec PSA, première marque en Iran avec une part de marché de l'ordre de 30% avant son départ en 2012, sans versement d'indemnités.

Avec Reuters (Bozorgmehr Sharafedin, avec Gilles Guillaume à Paris; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS