PSA va produire des véhicules en Algérie dès l’année prochaine

Le groupe a annoncé avoir signé une coentreprise qui lui permettra de produire des véhicules au sein d’une unité de production située à Oran, au nord-ouest de l’Algérie.

Partager
PSA va produire des véhicules en Algérie dès l’année prochaine
PSA va produire en Algérie afin de pouvoir se développer dans la région Afrique-Moyen-Orient.

"Une étape importante" dans l’implantation industrielle, souligne le constructeur français dans un communiqué. Après deux ans de négociations, PSA a finalement obtenu l’autorisation de déployer une unité de production en Algérie totalement opérationnelle à partir de 2019, dans le cadre d’une coentreprise créée dimanche 12 novembre avec trois partenaires locaux, Condor Electronics, Palpa Pro et l’Entreprise nationale de production de machines-outils (PMO). Cette coentreprise, qui a nécessité un investissement total d’environ 100 millions d’euros, sera détenue à 49 par PSA, et à 51% par les trois entreprises algériennes.

700 000 unités en Afrique et Moyen-Orient

Les premiers véhicules devraient sortir dès l’année prochaine de cette nouvelle usine installée dans la banlieue d’Oran, une ville située au nord-ouest de l’Algérie. L’objectif est de parvenir d’ici cinq ans à un volume de 75 000 Peugeot et Citroën par an, a précisé le directeur de la région Moyen-Orient et Afrique de PSA, Jean-Christophe Quemard. Aucun détail supplémentaire sur les modèles de véhicules n’a pour l’instant été fourni.

Avec ce nouveau site – à côté de celui de Kénitra, au Maroc, ou encore du retour en Iran – PSA veut se tailler une part de Lion sur les marchés d’Afrique et du Moyen-Orient, dans le sillage de la place de choix qu’il a su occuper pendant des années grâce à ses fameuses Peugeot 404 ou 504. Dans le cadre du plan stratégique "Push to pass" et d’une "internationalisation rentable", le constructeur tricolore veut en effet parvenir à vendre près de 700 000 véhicules par an d’ici 2021 dans ces régions. Un chiffre qui devrait grimper à près d’un million d’ici 2025. En 2016, PSA a écoulé 383 500 unités sur cette région.

Développer le "tissu fournisseur local"

Mais pour parvenir à s’installer en Algérie, le groupe a dû montrer son exemplarité, et insiste de fait dans sa communication sur sa volonté d’accompagner "le développement de la filière automobile en Algérie avec un plan complet de montée en compétences et de formation des collaborateurs" afin de contribuer "au développement du tissu fournisseur local". Non sans raison. En Algérie, la filière automobile était destinée à compenser la chute des prix du pétrole, source de 95% des devises en Algérie, qui a pesé sur l’économie locale.

Mais la pratique du SKD (semi knocked down), qui suppose d’importer les véhicules sous forme de kits déjà pré-montés et qui ne nécessitent que peu de travail sur place, a suscité en Algérie une vive polémique. Le gouvernement s’attache donc désormais à mettre en œuvre une véritable filière sur place, et créer un véritable réseau de sous-traitants pour profiter de la dynamique de l’industrie automobile.

0 Commentaire

PSA va produire des véhicules en Algérie dès l’année prochaine

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS