PSA veut abandonner la plate-forme Renault dans les fourgons Vauxhall

L'accord entre PSA et Renault sur la production de fourgons à Luton (Angleterre) pourrait prendre fin. Les constructeurs automobiles ont mis en place de multiples coopérations pour partager les coûts de production de leurs véhicules. Cette décision pourrait faire basculer les fourgons Vauxhall sur une architecture PSA.

Partager
PSA veut abandonner la plate-forme Renault dans les fourgons Vauxhall
PSA prévoit de mettre fin à l'accord entre sa marque britannique Vauxhall et Renault dans les fourgons.

PSA prévoit de mettre fin à l'accord entre sa marque britannique Vauxhall et Renault dans les fourgons, a rapporté le mardi 3 avril Bloomberg. Selon cet accord, le Vauxhall Vivaro est fabriqué sur la base du Renault Trafic à Luton, en Angleterre. Une telle décision reviendrait à faire basculer les fourgons Vauxhall sur une architecture PSA.

Une source proche du groupe sochalien a indiqué à Reuters que PSA prévoyait justement d'assembler à Luton ses fourgons de taille équivalente, Peugeot Expert et Citroën Jumpy. Un porte-parole de PSA a refusé de faire un commentaire.

Un écheveau de coopérations croisées

Soucieux de partager les coûts de développement et de production, les constructeurs automobiles ont mis sur pied un écheveau de coopérations croisées dans les véhicules utilitaires légers.

PSA assemble ainsi également un fourgon Toyota sur la base de ses Expert et Jumpy dans son usine française de Sevelnord (Nord). Toyota y a remplacé Fiat, qui a rejoint la plate-forme du Trafic produit chez Renault à Sandouville (Seine-Maritime). Renault assemble aussi sur ce site certaines versions du Vivaro d'Opel, ainsi qu'un fourgon Nissan.

Une annonce de PSA est attendue le mercredi 4 avril en Angleterre.

Les modèles d'Opel doivent progressivement basculer sur des architectures PSA

Interrogé sur l'arrêt possible du partenariat à Luton, un porte-parole de Renault a refusé de faire un commentaire. Il n'a pas souhaité commenter non plus la question de l'avenir du partenariat entre Renault et Opel concernant les versions du Vivaro produites à Sandouville.

Opel, dont les modèles doivent progressivement basculer sur des architectures PSA, utilise aussi l'usine Renault de Batilly (Moselle) pour son grand fourgon Movano, assemblé sur la même chaîne que le Renault Master ou le Nissan NV400.

(Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez)

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS