PSA très optimiste. Fiat tourne au ralenti. IBM veut reprendre Matra Datavision. Semiconducteurs : vers un font uni japonais. Aventis recentre sa R&D. Le gaz français enfin ouvert...

Partager

Un nouveau plan de restructuration de Giat sera présenté en octobre ou début novembre, afirme La Tribune. Le groupe d'armement terrestre pourrait perdre la moitié de ses effectifs.

Framatome Connectors International (FCI) est près de céder sa connectique militaire et aérospatiale. L'activité MAI, qui représente 10% du chiffre d'affaires de FCI, soit 169 millions d'euros en 2001, sera reprise par ses cadres. MAI est de loin la division la plus dynamique et la plus rentable de FCI, affirment Les Echos. FCI explique qu'il se sépare ainsi d'un activité qui n'a pas la taille critique. Mais MAI est un ilôt de profit dans l'océan de pertes des connecteurs, remarque le quotidien.

PSA révise à la hausse ses objectifs de croissance. Le constructeur automobile prévoit de vendre 4 millions de véhicules en 2006, soit 23% de plus que cette année. « Nous sommes de loin le constructeur automobile qui a la plus forte croissance au monde, a déclaré Jean-Martin Folz, P-DG de PSA, au Financial Times. Certains analystes croient que nous ne pourront pas garder ce rythme. Notre but est de prouver le contraire. »

Son de cloche différent chez Fiat, où l'on se prépare à des réductions d'effectifs. Selon le patron de la division Auto, dont les ventes continue de baisser, les usines Fiat tournent actuellement à 70% de leur capacité, rapporte le Wall Street Journal Europe.

IBM est en discussions très avancées pour reprendre EADS Matra Datavision, société de services spécialisée dans la mise en place de logiciels de CAO et de gestion du cycle de vie des produits, annoncent Les Echos. Matra Datavision a réalisé 100 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2001. Le rapprochement avec IBM est assez logique : IBM est le premier partenaire de Dassault Systèmes, dont il vend le logiciel Catia, Dassault Systèmes qui a racheté en 1999 les technologies des logiciels Euclid et Strim de Matra Datavision.

Dassault Systèmes, lui, connaît un ralentissement historique, annonçant que sa croissance en 2002 sera de 4 à 5%, et non plus de 7 à 8,5%. L'action a perdu plus de 18% hier, précisent Les Echos.

Un front uni pour les semiconducteurs japonais ? Mitsubishi Electric pourrait s'allier à Nec et Hitachi dans les mémoires Dram, les deux derniers étant déjà mariés dans une société commune, Elpida. La nouvelle entité se classerait n°4 mondial, avec 11% du marché, derrière les coréens Samsung et Hynix et l'américain Micron, indiquent Les Echos.

Aventis doit annoncer aujourd'hui, lors d'un comité central d'entreprise, la réorganisation de sa R&D. Aventis prévoit de recentrer sa recherche sur les axes thérapeutiques les plus prometteurs, notamment le diabète et le cancer, explique La Tribune. En revanche, les anti-infectieux et le domaine du système nerveux central seraient abandonnés. Ce qui augure mal de l'avenir du centre de Romainville, où s'effectue les recherches sur les anti-infectieux.

Le projet de loi sur l'ouverture du marché gazier français a (enfin) été présenté au conseil des ministres. Il doit transposer dans la loi française, avec plus de deux ans de retard, la directive européenne sur le gaz. L'adoption définitive de la loi pourrait avoir lieu avant la fin de l'année, estime La Tribune. La directive européenne demande une ouverture au moins égale à 20% de la consommation nationale, ce qui se traduira par la liberté accordée aux grands consommateurs de choisir leur fournisseur.

Terminons par la déclaration du jour (ou plutôt d'hier). Celle de Jean-René Fourtou, nouveau président de Vivendi Universal : « Vivendi Universal est un groupe de divertissement et de medias. C'est un fait. [...]. Mais notre crédibilité pour gérer ça est voisine de zéro. » C'est dans Les Echos.

A demain !

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS