PSA travaille à une alternative au transfert de salariés polonais dans son usine de Hordain

PSA a annoncé ce 13 juin travailler à une solution alternative au transfert de salariés polonais sur son site de Hordain, dans le Nord de la France, destiné à accompagner la montée en cadence de la production de l'usine après l'arrêt provoqué par le coronavirus.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

PSA travaille à une alternative au transfert de salariés polonais dans son usine de Hordain
PSA a annoncé samedi travailler à une solution alternative au transfert de salariés polonais sur son site de Hordain, dans le Nord de la France, destiné à accompagner la montée en cadence de la production de l'usine après l'arrêt provoqué par le coronavirus. /Photo d'archives/REUTERS/Christian Hartmann

PSA voulait faire venir de Pologne des salariés de son usine de Gliwice pour travailler dans l'usine de Hordain (Nord). Mais face au tollé déclenché par cette initiative, le constructeur est contraint de revenir en arrière.

Ce transfert, au lieu de recourir à des intérimaires, a été critiqué par plusieurs syndicats du groupe, ainsi que par la ministre du Travail Muriel Pénicaud et le ministre de l'Economie Bruno Le Maire.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Nous comprenons l'émotion que ce sujet peut susciter dans le contexte actuel du pays et travaillons a une solution alternative permettant de monter une équipe constituée majoritairement d'intérimaires, en substitution d'une partie importante des salariés de Gliwice (en Pologne)", a dit une porte-parole de PSA dans une déclaration transmise à Reuters. "Cette équipe supplémentaire dépendra du maintien de la demande des clients dans un contexte économique incertain et de la poursuite des aides gouvernementales en soutien du marché automobile très fortement ébranlé par les conséquences du COVID19 et les nouvelles réglementations en matière d’émissions", a-t-elle ajouté. "L'extrême gravité de ce qui frappe l’industrie automobile ne peut être ignorée."

L'usine PSA de Hordain produit des fourgons et des navettes pour les marques Peugeot, Citroën, Opel et Toyota.

Avec Reuters (Gilles Guillaume)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS