Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

PSA Sochaux se réjouit de la production de l’Opel Zafira

Pauline Ducamp , , , ,

Publié le

En 2017, l’usine historique de Peugeot produira l’un des trois projets communs de véhicules de l’alliance avec GM, l’Opel Zafira et le Peugeot 3008. Au total, 380 000 voitures sortiront chaque année des chaines.

PSA Sochaux se réjouit de la production de l’Opel Zafira © PSA

"C’est une bonne nouvelle !". La réaction de Pierrette Burghalter, déléguée CFDT, résume l’ambiance jeudi 12 décembre à l’usine PSA de Sochaux-Montbéliard (Doubs). La direction du site a en effet annoncé ce matin aux salariés que Sochaux produira à partir de 2017 l’un des véhicules communs de l’alliance entre PSA et General Motors, un monospace de segment C qui remplacera les Peugeot 3008 et Opel Zafira. "La nouvelle a été très bien perçue par les salariés ! confirme le représentant CFTC Jean-Louis Ternet. Ils sont rassurés sur l’avenir de Sochaux".

380 000 véhicules par an

"Le développement des véhicules sera assuré par les ingénieurs du site de Sochaux, ajoute Jean-Louis Ternet. C’est donc une bonne nouvelle pour les salariés qui travaillent à l’assemblage comme pour les ingénieurs". Tous les deux seront assemblés sur le système 2, tandis que le système 1 conservera la production de la 308.

Le remplaçant du 3008 sera produit dans l’usine dès 2015, le futur Opel Zafira arrivera lui en 2017. A cette date, l’usine devrait assembler 380 000 véhicules par an, dont 105 000 véhicules communs à PSA et GM. "Dans le cadre de l’accord de compétitivité, Sochaux devait produire 280 à 380 000 véhicules par an, rappelle Christian Lafaye, délégué syndical central FO. Avec cette annonce, nous sommes donc dans la fourchette haute".

Des embauches ?

Les différents représentants syndicaux ont aussi souligné l’impact positif pour les sous-traitants du pays de Montbéliard. L’annonce, il y a quelques semaines, du transfert de la production du 5008 à Rennes avait en effet beaucoup inquiété salariés et fournisseurs, une crainte aujourd’hui dissipée. "Nous sommes d’ailleurs très contents pour nos collègues de Rennes qui vont produire le 5008" souligne Jean-Louis Ternet.

Une question reste aujourd’hui en suspens : la production des véhicules communs aura-t-elle pour conséquence des embauches à Sochaux ? "Cette nouvelle production s’inscrira dans le plan de compétitivité du groupe, ce qui ne signifie pas forcément des embauches" s’inquiète Pierrette Burgkalter. Dans un communiqué, la CGT confirme : "Une telle production, mais également le développement du véhicule, nécessiteront des moyens humains en conséquence. La CGT demande que la bonne nouvelle se traduise par des embauches en CDI".

Pauline Ducamp

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle