PSA Sochaux peine à recruter de la main d'œuvre supplémentaire pour rattraper le retard sur la 3008

L'usine du constructeur français PSA de Sochaux n'arrive pas à recruter d'intérimaires pour la rentrée. Sur les 1 500 postes proposés pour ouvrir une équipe de week-end, seul 600 ont été pourvus. Pourtant, la création de cette équipe est indispensable pour réduire les temps de livraison du SUV 3008, aujourd'hui de huit mois. 

Partager
PSA Sochaux peine à recruter de la main d'œuvre supplémentaire pour rattraper le retard sur la 3008
Le site PSA Sochaux n'arrive pas à recruter les 1 500 intérimaires nécessaires à l'ouverture d'une équipe du week-end.

PSA avait pourtant trouvé la solution pour réduire le délai de livraison de son 3008. A la rentrée, une équipe de week-end devait intégrer l'usine PSA Sochaux (Doubs) et augmenter la production de son SUV star. Victime de son succès, le véhicule affiche un délai de livraison de huit mois. Mais cette équipe supplémentaire, jugée "indispensable", a du mal à se concrétiser. Sur les 1 500 postes ouverts par PSA Sochaux en mai, seuls 600 à 700 postes ont été pourvus. Contacté par L'Usine Nouvelle, Pascal Pavillard, secrétaire de FO Sochaux, l'assure : "Il y a un vrai souci de recrutement."

Actuellement, 1 700 intérimaires travaillent sur le site, mais il en faudrait 1 000 de plus pour garantir la mise en place de l'équipe du week-end. Si PSA n'arrive pas recruter, "la ligne ne pourra pas démarrer et l'entreprise ira chercher des salariés ailleurs : en Espagne et dans d'autres sites en difficultés. Et je pense que c'est ce qui va arriver", indique Pascal Pavillard. Le constructeur pourrait alors transférer des salariés depuis des usines en surplus de personnels pour mettre en place une équipe à Sochaux.

"Pas d'embauche à la clé"

"Il y a huit mois d'attente pour acheter un 3008. Alors que font les clients ? Ils vont voir chez le voisin, c'est obligatoire." Pire encore, le délai pourrait s'allonger. Depuis le début 2017, les lignes de fabrication de la 3008 accueillent le Grandland X d'Opel, qui voit ses cadences augmenter petit à petit. "Nous produisons 55 véhicules par heure, explique Pascal Pavillard. Nous allons monter à 60 unités. Mais pour 40 Peugeot 3008, il y a 20 Opel. Nous n'avons plus le choix, il nous faut une équipe supplémentaire."

La stratégie de recrutement serait à l'origine des difficultés du constructeur. "Certes il nous faut beaucoup plus d'intérimaires d'un coup, mais le problème, c'est qu'il n'y a jamais d'embauche à la clé", insiste le représentant syndical. Lors du dernier accord de compétitivité, les syndicats de la marque au lion ont obtenu l'embauche de 1 000 personnes sur trois ans. Un chiffre trop faible pour l'ensemble des usines françaises, selon Pascal Pavillard. "S'il n'y a plus de carotte, les gens ne viennent plus. Si PSA avait un peu ouvert les embauches, nous n'en serions pas là."

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

75 - ICF LA SABLIERE

Accord-cadre à bons de commandes travaux TCE spécifique PMR Ile de France

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS