L'Usine Auto

PSA signe un accord sur l'indemnisation du chômage partiel et la formation

,

Publié le

Le groupe a signé lundi 6 avril un accord sur la formation et l'indemnisation du chômage partiel avec cinq organisations syndicales sur six (CFDT, CFE/CGC, CFTC, FO, GSEA). La CGT n'a pas signé, comme elle n'a pas signé l'accord sur le contrat social de crise de Renault. Le syndicat se plaint d'un accord moins favorable que celui de 2005, du caractère obligatoire et de la nature des formations mises en place. 

Concernant le chômage partiel, l'accord maintient une indemnisation à 100% du salaire net au moins jusqu'en 2010, par le biais du dispositif de "modulation pluriannuelle", dans une version durcie. Pour bénéficier de l'indemnisation à 100%, les salariés devront rattraper 15 jours pour 45 jours non travaillés, dans un délai de trois ans. Le précédent accord prévoyait un rattrapage de 12 jours pour 25 jours chômés, dans un délai de deux ans. En revanche, l'indemnisation n'est pas cofinancée par les salariés, contrairement à l'accord proposé chez Renault. C'est PSA qui prend à sa charge l'intégralité du différentiel, hors indemnisation légale.

Pour ce qui est de la formation, un cursus de 70 heures portant sur les méthodes de « lean industriel » sera proposé durant les jours de chômage partiel. Au-delà, PSA « facilitera la réalisation de formations professionnalisantes individuelles les jours chômés, dans le cadre du Droit Individuel à la Formation (DIF) : formations métiers, formations liées à des projets de mobilité, connaissances de base ». Deux modules de formation seront proposés : l'un à destination des cadres, l'autre des salariés employés à la production. A noter que ces modules s'ajoutent aux formations traditionnellement dispensées par le groupe tout au long de l'année.

PSA ne communique pas d'estimation sur le nombre de salariés concernés a priori, ni sur le coût prévisionnel du dispositif.

La semaine dernière, l'Etat a mis en place un nouveau dispositif en vigueur dans le textile et l'automobile, revalorisant l'indemnisation légale du chômage partiel.
 
Raphaële Karayan

Dossier : Automobile, le crash

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte