Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

PSA signe officiellement son retour en Iran

Astrid Gouzik , , , ,

Publié le

Le groupe automobile français et Iran Khodro ont signé, ce mardi 21 juin, l'accord final pour leur coentreprise. Ils produiront conjointement des véhicules de dernière génération dans le pays.

PSA signe officiellement son retour en Iran © PSA

L'annonce avait été faite fin janvier par le Président iranien Hassan Rohani, en visite à Paris. PSA Peugeot Citroën a officialisé, ce mardi 21 juin, la signature de sa coentreprise avec Iran Khodro, son partenaire historique avant le départ du constructeur français.

Les deux partenaires investiront jusqu'à 400 millions d'euros sur cinq ans, en capacités industrielles et en Recherche & Développement, indique PSA dans un communiqué. De quoi développer "un outil industriel compétitif permettant la production et la commercialisation des modèles Peugeot 208, 2008 et 301, équipés de motorisations de dernière génération." PSA ambitionne de produire à terme 200 000 unités par an.

Peugeot produira ces véhicules de dernière génération dans l'usine de Téhéran sur la base d'une plate-forme qu'Iran Khodro utilisera également pour développer ses propres véhicules. Les premiers modèles sortiront des lignes de production au second semestre 2017.
L'accord prévoit que la coentreprise exporte ses produits dans la région ainsi que la reprise des relations contractuelles sur la production des véhicules de la marque Peugeot actuellement commercialisés en Iran.

"Notre projet avec Iran Khodro franchit aujourd’hui une étape décisive. Les deux partenaires ont mené les discussions conformément à ce que nous avions annoncé lors de la visite du Président Rohani à Paris en janvier 2016. Je suis fier d’apporter à nos clients iraniens le meilleur de la technologie du Groupe PSA", a commenté Jean-Christophe Quémard, directeur Moyen Orient Afrique, cité dans le communiqué.

La signature de cet accord est cruciale dans la stratégie du constructeur français. L’Iran est un pays clé dans la stratégie de développement de la région Moyen-Orient Afrique, qui est le 3ème pilier de croissance internationale du groupe.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle