L'Usine Auto

PSA signe la convention sur le chômage partiel avec L'Etat

,

Publié le

PSA Peugeot Citroën a dégainé avant tout le monde.

Mardi 14 avril, le constructeur automobile français a signé avec le secrétaire d'Etat chargé de l'Emploi, Laurent Wauquiez, une convention nationale d'accompagnement de l'entreprise et des salariés durant les périodes de chômage partiel.

Cinq syndicats avaient signé cet accord le 7 avril. Seule la CGT avait refusé de le parapher, estimant que « les formations proposées étaient bidons mais obligatoires et que l'accord était sans intérêt pour les salariés ».

La convention oblige l'entreprise à ne pas se séparer des salariés entrant dans son cadre et doit s'engager dans la formation et le développement de la formation. « L'entreprise formera collectivement et par roulement les salariés aux méthodes du Lean Industriel durant les jours de chômage partiel », d'après la direction.

« C'est une véritable révolution culturelle dans notre politique de l'emploi », a précisé le secrétaire d'Etat. PSA est en avance par rapport aux négociations de l'Unedic et de l'Etat sur le chômage partiel, qui devrait porter pendant un an) à 75% du salaire brut la rémunération des heures chômées. La convention doit être validée mercredi 15 avril par l'Unedic.

Selon PSA, 150 personnes sur les 3 000 concernés auraient déjà commencé une formation sur le site de Rennes.

Barbara Leblanc


 

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte