Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

PSA s'implante au Venezuela et réfléchit à relancer son usine au Nigéria

, , , ,

Publié le

Le constructeur automobile français PSA Peugeot Citroen va assembler des véhicules au Venezuela dès la fin 2014. L'usine d'assemblage, d'une capacité de production de 15 000 véhicules par an, devrait produire la première année 5 000 voitures de marque Peugeot pour le marché intérieur vénézuélien. Le groupe étudie également  la possibilité d'assembler de nouveau des véhicules au Nigeria, où PSA possède une usine en sommeil.

PSA s'implante au Venezuela et réfléchit à relancer son usine au Nigéria © D.R.

PSA accélère dans les pays émergents. Le constructeur automobile français va assembler des véhicules au Venezuela dès la fin 2014, dans le cadre d'un partenariat avec le gouvernement vénézuélien, a indiqué mardi 3 décembre le ministre de l'Industrie Ricardo Menendez.

Capacité de 15 000 véhicules par an au Venezuela

Le ministre a annoncé la mise en place d'une "alliance stratégique pour la constitution d'une entreprise mixte entre le gouvernement bolivarien (vénézuélien, ndlr) et les représentants de l'entreprise Peugeot". L'usine, d'une capacité de production de 15 000 véhicules par an, devrait produire la première année 5 000 voitures de marque Peugeot pour le marché intérieur vénézuélien.

Le "potentiel gigantesque" du marché nigérian

Dans un autre marché émergent, au Nigéria, le constructeur "étudie la possibilité d'assembler de nouveau des véhicules au Nigeria", où il possède une usine en sommeil, a fait savoir mercredi 4 décembre un porte-parole du groupe. "Le Nigeria est un territoire historique pour Peugeot et c'est un marché avec un potentiel gigantesque", a-t-il souligné, alors que s'est tenu mercredi un forum d'entreprises africaines et françaises à Paris. Le porte-parole n'a pas précisé quand une décision pourrait être prise.

Le groupe français avait ouvert une usine dans ce pays à la fin des années 1970, où il a assemblé jusqu'à 100 000 véhicules par an à partir de pièces envoyées depuis la France. En 2006, il a voulu s'en désengager et a cédé l'usine à un de ses concessionnaires locaux ainsi qu'à l'Etat du Nigeria, ne conservant qu'une petite part. L'Etat a par la suite repris le contrôle de ce site.

La marque Peugeot a lancé l'an dernier un modèle destiné spécialement aux marchés émergents, la berline 301, qui pourrait correspondre aux besoins de ces deux nouveaux marchés visés par PSA.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle