Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

PSA Rennes La Janais, un nouveau véhicule et 120 millions d'euros d'investissements

, , , ,

Publié le

Le site de Rennes/Chartres-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine) spécialisé dans les modèles de moyen-haut de gamme va bénéficier d’un investissement de 120 millions d'euros dont 90 seront dédiés au montage d'un nouveau véhicule en 2016 pour remplacer la 5008 de Peugeot.

PSA Rennes La Janais, un nouveau véhicule et 120 millions d'euros d'investissements
Peugeot 5008
© PSA Peugeot Citroën

En 2013, le site PSA La Janais à Chartres-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine) aura produit seulement 90 000 véhicules C5 de Citroën et 508 de Peugeot alors que sa capacité est encore de 230 000 voitures par an.

Une éclaircie se profile puisque la direction générale du groupe vient d'annoncer jeudi 29 novembre au cours d'un comité d'établissement un investissement de 120 millions d'euros à réaliser d'ici à 2016. 30 millions d'euros sont prévus pour les différentes améliorations à effectuer sur le site. S'y ajoutent 90 millions d'euros pour l'adapter à la nouvelle plateforme mondiale EMP2 de PSA pour le montage des silhouettes de différentes gammes dans des conditions industrielles optimums.

A l'installation de cette plateforme correspondra en 2016 le montage à Rennes de la remplaçante de la 5008 de Peugeot. Elle sera produite à 70 000 exemplaires par an à partir de 2017. Le complément viendra des deux autres modèles maintenus à Rennes, à savoir la C5 de Citroën et la 508 de Peugeot.

Nouvelles perspectives pour La Janais

Sachant que l'usine bretonne se sépare actuellement de 1 400 salariés pour ramener son effectif à un total de 4 200 collaborateurs début 2014, le seuil de rentabilité annuel du site sera de 100 000 véhicules. D'après les syndicats, les annonces faites ce jour donnent de "nouvelles perspectives" à La Janais et permettront à l'usine de rapidement retrouver des marges de croissance dans un contexte de rentabilité retrouvée. La sous-traitance de proximité se réjouit d'autant plus du projet de PSA que le lancement du nouveau modèle est annoncé avec une année d'avance sur le calendrier initial.

Stanislas du Guerny
 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle