Quotidien des Usines

PSA rebondit sur un marché automobile en recul

, , , ,

Publié le

Les immatriculations révélées ce 2 mai par le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA) sont encore en recul, d’1,6% sur un an.

PSA rebondit sur un marché automobile en recul © D.R. - PSA

Surprise du mois d’avril. Les constructeurs français affichent une progression de leurs ventes de 0,6%, à 91 910 unités. Mais c’est avant tout le constructeur PSA qui affiche une hausse de 8,9% avec 54 318 voitures immatriculées sur le mois d’avril. La marque Citroën permet ce rebond avec une progression de ses ventes de 13,2% contre 5,5% seulement pour Peugeot.

De son côté, le groupe Renault voit ses immatriculations reculer de 10%, à 37 291 unités. Une conséquence notamment de l’effondrement des ventes de la marque Dacia, en recul de 18,5%.

Les constructeurs étrangers ont vécu un mois d’avril douloureux aussi. Ils voient leurs immatriculations reculer de 4,2% à 74 722 unités. Tous hormis Hyundai, Ford et BMW enregistrent des baisses de ventes. Même les immatriculations du numéro un européen Volkswagen reculent de 5,2% à 21 382 unités. La plus forte chute est celle du groupe Fiat, dont les ventes reculent de 18,6%.

Début d'année difficile

Depuis le début de l’année, la tendance n’est pas la même pour les constructeurs français. Leurs ventes sont en effet en très fort retrait de 24,2% à 207 947 unités. Dans le détail, celles de PSA reculent de 23%, pendant que celles de Renault sont en retrait de 26,2%.

Les constructeurs étrangers s’en tirent un peu mieux avec un recul limité à 8,1% depuis janvier, à 312 823 unités. Notamment les groupes Nissan, Hyundai, Mercedes et BMW affichent des hausses de ventes, respectivement de 3,4%, 23%, 14% et 6,5%. Mais tous les autres constructeurs, y compris Volkswagen (-2,9%), s’effondrent. La palme de la pire performance revenant à GM avec un recul de 24,3%.

En 2011, les immatriculations de voitures neuves avaient notamment été dopées par les derniers mois de la prime à la casse. Une situation qui a donc entraîné un effet de comparaison avec de fortes baisses sur le début de l’année 2012. Le marché recule entre janvier et avril de 17,5%.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte