Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

PSA quitte le CAC 40, Solvay prend sa place

,

Publié le

Le constructeur automobile français va, comme attendu, sortir de l'indice CAC 40 pour y être remplacé par le chimiste belge Solvay, a annoncé jeudi 6 septembre NYSE Euronext.

PSA quitte le CAC 40, Solvay prend sa place

Sommaire du dossier

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Le conseil scientifique des indices de NYSE Euronext, dont les décisions seront effectives à partir du 24 septembre, a également décidé les entrées de Nicox, Medica et Vilmorin & Cie dans le SBF 120 en remplacement de Bull, Ciments français et Derichebourg.

PSA, mais aussi Alcatel-Lucent et STMicroelectronics, étaient tous trois cités depuis plusieurs semaines comme de possibles sortants du CAC 40 suite à une note d'Exane BNP Paribas sur le sujet qui évoquait leur remplacement dans l'indice phare de la place parisienne par Solvay, Arkema ou Sodexo.

Depuis le début de l'année, le constructeur automobile PSA, confronté à d'importantes difficultés financières, a perdu en Bourse 43% de sa valeur, ramenant la capitalisation boursière de son capital flottant - partie du capital d'une société pouvant être effectivement échangée sur le marché - à moins de 1,5 milliard d'euros, soit le 72ème rang du SBF120 en la matière.

Avec Reuters, par Alexandre Boksenbaum-Granier

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

07/09/2012 - 11h57 -

PSA a tout faux depuis longtemps mais a cependant semblé réussir ses multiples alliances gagnant gagnant. Hélas cette stratégie ne marche que dans un marché en croissance constante et soutenue où tout le monde gagne de l’argent. Les vents mauvais de la saturation en Europe ont fait s’écrouler le beau château d’ « alliances » fait de bric et de broc. La famille n’est pas exempte de reproches , trop jalouse qu’elle est de son indépendance. Le fin du fin c’est l’accord avec GM autrement dit la carpe et le lapin ; car entre ces deux là foin de synergies et de complémentarités immédiates mais plutôt des surcapacités à la pelle. Et cette fois c’est PEUGEOT qui s’y colle !
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle