PSA produira en France sa chaîne de traction électrique, et une partie de ses moteurs essence en Slovaquie

Le groupe PSA a annoncé dans un communiqué qu'il allait confier la fabrication de ses chaînes de traction électriques et ses réducteurs aux sites de Trémery (Moselle) et Valenciennes (Nord. Le constructeur compte également accentuer la production de ses moteurs essence en France, mais aussi sur son site slovaque.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

PSA produira en France sa chaîne de traction électrique, et une partie de ses moteurs essence en Slovaquie

La chaîne de traction – notamment le moteur - des futurs véhicules électriques de PSA sera made in France. Le constructeur automobile a annoncé dans un communiqué mardi 24 mai qu'il avait choisi le site de Trémery (Moselle) pour sa production. Le site de Valenciennes (Nord) sera, quant à lui, chargé de la fabrication des réducteurs.

Début mai, PSA Groupe et son partenaire chinois Dongfeng avaient révélé leur intention de développer une version électrique de leur plate-forme commune pour véhicules compacts. Cette plate-forme "e-CMP" sera disponible sur leurs quatre marques (Peugeot, Citroën, DS et Dongfeng) à partir de 2019. Les chaines de traction produites à Trémery équiperont la future plate-forme.

Dans le même communiqué, PSA a indiqué que ses moteurs hybrides seront fabriqués sur le site Française de Mécanique à Douvrin (Pas-de-Calais).

Production des moteurs essence en France et en Slovaquie

Le constructeur souhaite également doubler d'ici à 2019 la production en France de son moteur trois cylindres turbo essence "Pure Tech EB turbo". PSA entend répondre à la forte de demande pour cette motorisation, aux dépens du diesel.

350 000 moteurs turbo essence supplémentaires seront donc fabriqués en 2018 sur les sites de Douvrin et de Trémery, portant à 670 000 moteurs leur capacité de production annuelle. "Au terme de ces investissements, le site de Trémery deviendra donc l'usine de moteurs la plus diversifiée du groupe, avec des capacités à la fois en essence, en diesel et en électrique", précise le communiqué.

Par ailleurs, le groupe PSA a annoncé qu'il installerait en 2019 un module EB sur le site de Trnava en Slovaquie. C'est la première fois que PSA produira hors de France le moteur d'un de ses véhicules commercialisés en Europe. Le site slovaque assemble actuellement la Peugeot 208 et la Citroën C3 Picasso, et bientôt la nouvelle C3 actuellement fabriquée à Poissy (Yvelines).

"La CFDT se réjouit d'un investissement d'avenir dans l'électrique en interne mais est inquiète de la délocalisation glissante des moteurs essence vers l'Est", déclare Xavier Lelasseux, représentant du syndicat chez PSA à Reuters. Selon lui, la capacité initiale à Trnava sera de 200 000 moteurs par an.

PSA prévoit de lancer sept hybrides rechargeables et quatre nouveaux véhicules électriques d'ici 2021.

Marine Protais (avec Reuters)

0 Commentaire

PSA produira en France sa chaîne de traction électrique, et une partie de ses moteurs essence en Slovaquie

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Nouveau

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

FRANCAISE DE MECANIQUE

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 25/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS