Carlos Tavares pourrait toucher une prime exceptionnelle d'un million d'euros après le rachat d'Opel

PSA propose à ses actionnaires d'accorder une prime d'un million d'euros au président du directoire Carlos Tavares pour la mise en place du plan de redressement d'Opel Vauxhall, racheté l'été dernier, selon le document de référence du groupe diffusé sur son site internet.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Carlos Tavares pourrait toucher une prime exceptionnelle d'un million d'euros après le rachat d'Opel
PSA propose à ses actionnaires d'accorder une prime d'un million d'euros au président du directoire Carlos Tavares pour la mise en place du plan de redressement d'Opel Vauxhall, racheté l'été dernier. /Photo prise le 6 mars 2018/REUTERS/Denis Balibouse

Carlos Tavarès, président du directoire de PSA, pourrait recevoir une prime d'1 million d'euros, pour la mise en place du plan de radressement d'Opel. C'est ce que propose le constructeur automobile français à ses actionnaires. Au total, si elle est adoptée lors de l'assemblée générale du 24 avril, la rémunération de Carlos Tavares au titre de l'exercice 2017 sera de 6,7 millions d'euros - 1,3 million d'euros de part fixe, 2,4 millions de part variable, 1 million de prime exceptionnelle et 1,99 million d'euros en attribution d'actions de performance - après 4,7 millions d'euros pour 2016.

"Cette rémunération exceptionnelle est liée à l’élaboration et la mise en place du plan de redressement PACE! d’Opel Vauxhall, dès après l’acquisition de cette dernière, et destinée à permettre la reconstitution des valeurs économiques d’Opel Vauxhall", est-il précisé dans le document de référence. L’objectif de ce plan est que l'ancienne division européenne de General Motors revienne à une situation financière positive d’ici deux ans.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

"Le conseil de surveillance du Groupe PSA a considéré que l’extension de périmètre du groupe, liée au rachat d’Opel Vauxhall, devait conduire à une rémunération exceptionnelle qui prend en compte la contribution de Carlos Tavares à la négociation avec General Motors et à la conception du plan PACE! - le plan de redressement d’Opel Vauxhall - en perte récurrente depuis 20 ans", a expliqué un porte-parole de PSA.

Résultats records en 2017 malgré l'intégration d'Opel

"Sous le leadership de Carlos Tavares, 2017 a été exceptionnelle à deux titres pour le Groupe PSA", a-t-il rappelé en évoquant les résultats financiers record du groupe "quatre ans à peine après avoir connu une quasi-faillite" et l’acquisition d’Opel, qui permet au français de redevenir le deuxième constructeur automobile européen.

La marge opérationnelle courante de la division automobile de PSA a atteint en 2017 un record de 7,3% hors Opel Vauxhall, contre 6% en 2016.

Avec Reuters (Dominique Rodriguez, édité par Juliette Rouillon)

Partager

NEWSLETTER Auto et Mobilités
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS