Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

PSA prêt à fermer l’usine anglaise d’Ellesmere Port après le Brexit

Juliette Berne , , ,

Publié le

Vu sur le web Le patron de PSA Carlos Tavares a annoncé la possible fermeture de l'usine d'Ellesmere Port au nord-ouest de l'Angleterre si le Brexit se révèle néfaste à son activité. Le groupe n'en est pas à sa première mise en garde.

PSA prêt à fermer l’usine anglaise d’Ellesmere Port après le Brexit
Carlos Tavares, le patron de PSA avait déjà averti fin juin que la production de la nouvelle Astra serait déplacée si le Brexit se faisait sans accord.
© Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

Ce lundi 29 juillet, Carlos Tavares, patron du groupe PSA, a confié au Financial Times qu’il comptait fermer l’usine d’Ellesmere Port pour transférer son activité en Europe continentale si le Brexit, qui devrait être effectif fin octobre, lui était non-profitable. Une décision faisant écho à un premier avertissement du groupe fin juin : il annonçait qu'il fabriquerait sa nouvelle Astra de la marque Opel et Vauxhall dans l’usine anglaise seulement en cas d’accord avec l'Union européenne sur le Brexit.

Un nouveau site suggéré par le patron de PSA

"Nous avons une alternative à Ellsmere Port",  prévient Carlos Tavares, évoquant un site dans le sud de l’Europe.

Pour l’instant, PSA a retenu deux usines pour la production de sa nouvelle Astra à savoir Rüsselsheim en Allemagne, confirmée pour 2021 et Ellesmere Port. 80% de la production de cette usine, employant plus de 1 000 ouvriers, est exportée en Europe et les trois quart de ses composants sont importés. L'Astra y est produite depuis 1991, l'usine existe quant à elle depuis 1962.

En novembre 2018 déjà, le groupe français avait annoncé la suppression de 241 postes dans l'usine avec pour cause la chute de ses ventes de 11%.

Ce nouvel avertissement survient peu après la prise de fonction du nouveau Premier ministre Boris Johnson, favorable à un Brexit sans accord au plus tard le 31 octobre.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

29/07/2019 - 15h36 -

tant pis pour les anglais! ils ont fait leur choix, il l'assume... Good by!
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle