Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

PSA pourrait annoncer la fermeture de l’usine d’Aulnay fin juillet

, , ,

Publié le

La direction pourrait profiter de la présentation de ses résultats semestriels le 25 juillet prochain pour annoncer la nouvelle tant redoutée des salariés.

PSA pourrait annoncer la fermeture de l’usine d’Aulnay fin juillet © D.R. - PSA Peugeot Citroën

Sommaire du dossier

Le maire de la ville, Gérard Ségura, a participé à une table ronde avec le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, les salariés et la directeur industriel de PSA, Denis Martin, ce 18 juin. A l’issue de cette rencontre, il est pessimiste : "Nous avons l'extrême crainte que ce soit fin juillet, au moment de ces indications sur les résultats du groupe, que soit annoncée l'éventuelle, la probable fermeture du site d'Aulnay, a-t-il assuré à des journalistes. La direction du groupe a indiqué très clairement, et peut-être pour la première fois aussi clairement, qu'elle n'avait pas de solution à la situation automobile des usines françaises et en particulier d'Aulnay. On ne sait plus si c'est décembre 2014, juillet 2014 ou janvier 2015 que la fermeture interviendra".

Le maire a par ailleurs précisé que le ministre allait rencontrer Philippe Varin le 19 juin. Il doit évoquer avec le président du directoire du groupe PSA l’avenir de ce site qui emploie quelque 3 600 personnes. "Le ministre a dit (...) qu'il voulait des réponses très précises sur la situation actuelle du groupe, sur ses capacités ou non d'envisager le maintien de la production au-delà de 2014", a déclaré l'élu socialiste.

L’avenir du site d’Aulnay est flou depuis la révélation en juin 2011 par la CGT d’un document interne de travail. Il y précisait que le site était voué à la fermeture d’après la stratégie de la direction. Une direction qui avait aussitôt démenti. Mais le site qui produit actuellement la C3 n’a pour l’heure aucune information sur son avenir et encore moins sur un potentiel véhicule à produire après la fin de la production de la C3 à l'horizon 2014.

Reconversion ?

Les salariés de PSA Aulnay avaient demandé la tenue de cette réunion tripartite, espérant des réponses et des avancées sur ce point. En vain donc d'après le maire d'Aulnay. 

Cette annonce intervient quelques semaines après la révélation d'un rapport de Gérard Gaudron ancien député UMP. Il avait en effet remis un rapport à l’ancien ministre de l’Industrie Eric Besson au lendemain de l’élection présidentielle sur l’avenir du site. Il y précisait que le site devait penser à sa reconversion : "Si en 2014 l’assemblage d’un nouveau véhicule n’était pas attribué au site d’Aulnay pour remplacer la C3, ce qui reste bien évidemment la première solution souhaitable, il faudrait envisager dès maintenant la reconversion du site qui dispose d’une localisation stratégique (…), d’atouts industriels et de compétences de ses personnels reconnues".

Les syndicats du groupe PSA doivent se retrouver devant le siège du groupe le 27 juin prochain pour lutter contre la stratégie du groupe, qui entraînerait des disparitions d’emplois dans plusieurs sites.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

19/06/2012 - 09h35 -

Selon certains sources le site de PSA à RENNES devrait subir le même sort, si les haut de gammes de PSA (et donc de citroën) sont fait en Allemagne chez OPEL ?
Répondre au commentaire

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle