Economie

PSA pose la première pierre de son usine de boîtes de vitesse à Valenciennes

, , , ,

Publié le

Inauguration

Plus de 300 personnes, clients, fournisseurs et politiques, ont assisté aujourd'hui 8 mars autour de Jean-Martin Folz, le président de PSA Peugeot-Citroën, au lancement des travaux de la nouvelle unité de production de Valenciennes (Notd) qui fabriquera, à partir de mars 2005 la boîte de vitesse MCP (Mécanique Compacte Pilotée). Destinée à équiper les voitures de milieu de gamme du constructeur (Xsara berline et monospace Picasso, 206, 307) cette boîte est un compromis entre les système mécaniques et automatiques. " Il est prévu que nous fabriquions, en vitesse de croisière, 17 500 boîtes par semaine " annonce Gérard Albert, chef de projet MCP sur le site. Et si le marché suit, la production ira au delà.

Pour développer et industrialiser cette nouvelle transmission, le constructeur investit 430 milllions d'euros (140 millions pour la conception, 290 pour l'outil industriel). Les bâtiments dont le chantier d'infrastructure a démarré en janvier 2003 couvrira une surface de 52 000 mètres carrés. Surface qui s'ajoutera aux 14 hectares occupés par les ateliers et divers locaux de l'établissement existant qui fabrique des boîtes plus classiques, automatiques ou non .

Ce projet de deuxième usine pérennise les 2 300 emplois actuels et entraînera la création de 200 postes supplémentaires d'ici à 2006. Des recrutements, essentiellement sur des qualifications d'opérateurs, effectués prioritairement dans le bassin d'emploi. Ceux-ci seront formés par l'industriel dont le budget dans ce domaine équivaut à 3,5% de sa masse salariale.
La nouvelle unité MCP comptera donc 960 salariés, y compris une partie du personnel transférée de la première usine.

Le processus de fabrication de l'unité MCP comportera 400 opérations élémentaires d'usinage et une centaine d'opérations d'assemblage. Fabriquées sur des machines à commande numérique les pièces passeront sur des lignes automatisées  à 75%.

Le Nord est à l'honneur puisque PSA Peugeot Citroën  investit aussi, conjointement avec BMW, 430 millions dans la Française de Mécanique à Douvrin (Pas-de-Calais) pour des moteurs du futur.

Geneviève HERMANN

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte