PSA pense renouer avec un bénéfice opérationnel en 2010

PARIS (Reuters) - PSA Peugeot Citroën pense renouer avec un résultat opérationnel courant positif cette année malgré des mois qui s'annoncent plus difficiles, après un premier semestre marqué par une vigueur persistante des ventes.

Partager

Le deuxième constructeur automobile européen a annoncé mercredi qu'il anticipait pour 2010 un bénéfice opérationnel courant de l'ordre de 1,5 milliard d'euros, après une perte de 689 millions en 2009 imputable en totalité à la crise qui a frappé le secteur sur la première moitié de l'année dernière.

"En dépit de l'environnement européen plus difficile au cours des prochains mois et de la saisonnalité habituelle, la division automobile devrait être proche de l'équilibre au second semestre", a souligné le groupe dans un communiqué.

Au premier semestre, PSA a renoué avec un bénéfice opérationnel courant, qui est ressorti de 1.137 millions d'euros après une perte de 826 millions un an plus tôt, et avec un bénéfice net, de 680 millions contre une perte de 962 millions un an plus tôt.

Son chiffre d'affaires a grimpé de 20,8% à 28,39 milliards.

Les immatriculations de voitures neuves du premier constructeur français par les ventes ont augmenté de 5,5% sur les six premiers mois de l'année, mais ont reculé de 5,6% sur le seul mois de juin avec l'essoufflement de l'effet "prime à la casse".

Celle-ci a encore été réduite au 1er juillet, à 500 euros contre 700 euros au premier semestre et 1.000 euros sur l'ensemble de 2009.

La disparition des aides viendra s'ajouter au fait que le second semestre est habituellement moins dynamique que le premier pour les ventes du secteur automobile, et que l'envolée de la demande fin 2009 grâce à la prime à 1.000 euros produit un comparatif très défavorable d'une année sur l'autre.

PSA anticipe une baisse de 7% du marché automobile en Europe cette année. Il mise à terme sur les marchés émergents pour trouver un relais de croissance, comme la Chine où il prévoit une croissance à deux chiffres en 2010.

Le constructeur pense réaliser la moitié de ses ventes de véhicules sur les marchés hors d'Europe d'ici 2015, contre un tiers début 2010.

L'action PSA a clôturé mardi à 24,87 euros, donnant une capitalisation boursière de l'ordre de 5,8 milliards. Depuis le début de l'année, le titre a gagné 5% environ, après avoir quasiment doublé de valeur l'an dernier.

Gilles Guillaume, édité par Dominique Rodriguez

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS