Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

PSA, Orange et Ericsson concluent un partenariat autour de la voiture connectée

Julie Thoin-Bousquié , , , ,

Publié le

PSA, Orange et Ericsson concluent un partenariat  visant à tester la technologie 5G, qui doit être disponible d'ici 2020, appliquée au véhicule connecté. Les tests se feront sur une piste en France au cours de cette année. 

PSA, Orange et Ericsson concluent un partenariat autour de la voiture connectée
Le groupe PSA, Orange et Ericsson ont lancé un partenariat pour travailler sur la voiture connectée.
© Pascal Rossignol / Reuters

Le groupe PSA poursuit sa recherche de nouveaux partenaires dans la course à la voiture connectée. Le constructeur français a annoncé mercredi 4 janvier, en marge du Consumer Electric Show (CES) de Las Vegas, avoir signé un accord de partenariat d’expérimentation technique avec Orange et l’équipementier de télécoms Ericsson. Objectif: tester la technologie 5G – dont les premiers réseaux devraient être disponibles d’ici 2020 – appliquée à l’automobile, dans le cadre de l’initiative "Towards 5G".

Les expérimentations seront réalisées au cours de l’année 2017 sur une piste d’essai en France entièrement équipée d’un réseau 5G, expliquent les trois acteurs dans un communiqué commun. Deux cas d’usage ont été définis et sont déjà expérimentés sur plusieurs véhicules, toujours dans l’Hexagone. Le premier type de test correspond au signalement d’un véhicule à l’autre de la présence d’un objet sur la route. Le deuxième correspond à l’alerte en temps réel de l’approche d’un véhicule de secours.

Ericsson déjà associé à des constructeurs allemandsn

Cette expérimentation s’inscrit dans la mise en œuvre d’un système de transport intelligent (ITS) qui vise à améliorer la sécurité sur les routes et améliorer l’expérience des conducteurs en fournissant de nouveaux services connectés. "Nos clients pourront ainsi bénéficier, dans leur véhicule, de services personnalisés, au juste nécessaire de leurs attentes, avec le meilleur niveau de confort et d'usage requis", explique dans le communiqué Carla Gohin, directrice de la recherche, de l'innovation et des technologies avancées du groupe PSA.

Ces tests en conditions réelles de services développés pour le réseau 5G à destination de véhicules connectés feront partie des premiers à être réalisés. Ils témoignent du mouvement de convergence à l’œuvre entre les acteurs des télécoms et de l’automobile en vue de l’émergence des futurs véhicules connectés.

Ericsson a saisi le mouvement, puisqu’il fait déjà partie de la 5G Automotive Association, créée en septembre dernier. Elle réunit rien de moins que Audi, BMW, Daimler, ainsi que Huawei, Intel, Nokia et Qualcomm. Une association d’un nouveau genre qui vise à permettre aux véhicules et à leur environnement de mieux communiquer entre eux et plus rapidement via la 5G, afin d’améliorer là encore la sécurité et l’expérience de conduite des futurs utilisateurs de voitures connectées.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle