PSA nomme un ancien de McKinsey directeur de la stratégie

par Gilles Guillaume et Laurence Frost

Partager

PARIS (Reuters) - PSA Peugeot Citroën a annoncé vendredi la nomination comme directeur de la stratégie d'Yves Bonnefont, jusqu'ici directeur associé du cabinet de conseil aux entreprises McKinsey.

Cette nomination s'inscrit dans le cadre de l'évolution de l'état-major du groupe automobile après le départ, la semaine dernière, du directeur général des marques Jean-Marc Gales. Celui-ci a été remplacé par Frédéric Saint-Geours, jusqu'à présent directeur financier et chargé du développement stratégique du groupe.

Elle intervient aussi alors que la question d'une alliance entre PSA et un autre constructeur automobile est revenue sur le devant de la scène cette semaine après les déclarations du patron de Fiat sur la nécessaire consolidation du secteur en Europe et l'annonce d'une baisse de la part de marché de Peugeot et Citroën en Europe en 2011.

La fonction occupée jusqu'à présent par Frédéric Saint-Geours a été scindée en deux, la direction financière ayant été confiée la semaine dernière à Jean-Baptiste de Chatillon et la direction stratégique revenant maintenant à Yves Bonnefont.

Agé de 41 ans, Yves Bonnefont a débuté sa carrière chez PSA à l'usine de Rennes (Ille-et-Vilaine) puis au centre technique de Vélizy (Yvelines). Il a ensuite assuré la direction du pôle automobile de la société de conseil Arthur Andersen, avant de rejoindre McKinsey dont il dirigeait depuis 2007 la recherche dans le secteur automobile au niveau mondial.

"Au cours de ses onze années chez McKinsey, Yves Bonnefont a principalement servi les clients des secteurs automobile et hautes technologies", a souligné PSA dans un communiqué. Le groupe n'a pas précisé s'il avait compté au nombre de ces clients.

Yves Bonnefont rendra compte directement au président du directoire Philippe Varin, a ajouté PSA. Cette nomination est effective depuis le 10 janvier.

L'action PSA gagnait 1,8% à 13,78 euros en milieu de journée, surperformant l'indice européen de l'automobile (+0,7%).

"Ils ont la bonne stratégie de faire grossir les volumes à l'international et de monter en gamme, mais ça va prendre des années et la pression est sur le court terme", a commenté Jens Schattner, analyste chez Macquarie, à Francfort, estimant que la nomination d'Yves Bonnefont n'est pas un changement de cap.

LE PRÉCÉDENT DE MITSUBISHI

Pénalisé par la guerre des prix qui fait rage en Europe sur le segment des petites voitures ainsi que par des problèmes d'approvisionnement de composants en septembre, PSA a vu ses immatriculations reculer de 6,1% l'an dernier sur le continent.

Au total, ses ventes mondiales ont baissé de 1,5% en 2011, à 3,5 millions de véhicules, faisant paraître le poids de PSA plus petit encore face aux plus de huit millions d'unités écoulées par Renault-Nissan et AvtoVAZ ou par Volkswagen, et relançant les spéculations sur la nécessité d'une alliance pour atteindre rapidement une taille critique.

"Nous n'excluons pas la possibilité d'accélérer l'ensemble de ce que nous sommes en train de faire - montée en gamme et internationalisation des ventes - au travers d'une alliance plus importante, simplement il faut que cette alliance remplisse un certain nombre de conditions", a déclaré jeudi Frédéric Saint-Geours, en réponse à une question sur les chances d'un rapprochement.

"Pour l'instant, il n'y a pas d'alliance en cours (...) On est tout à fait ouvert à cette idée, simplement il faut trouver le bon partenaire", a-t-il ajouté.

L'idée d'un rapprochement entre PSA et Fiat fait l'objet de rumeurs récurrentes, même si l'annonce de la fin de la coopération entre les deux groupes dans les utilitaires légers et le rachat de l'américain Chrysler par Fiat ont changé la donne.

Au salon de l'automobile de Detroit, Sergio Marchionne, administrateur délégué de Fiat, a précisé mardi ne pas avoir discuté d'une éventuelle alliance avec le président du directoire de PSA Philippe Varin, également présent à Detroit.

La veille, Sergio Marchionne s'était dit prêt à accueillir un troisième partenaire au sein de l'alliance avec Chrysler.

Depuis la création du groupe en 1976 avec le rachat de Citroën par Peugeot, PSA a noué plusieurs partenariats ponctuels concentrés sur des technologies ou des modèles : avec Ford dans les moteurs diesel, BMW dans les moteurs essence et hybride, Toyota dans les petites voitures et Mitsubishi dans les voitures électriques et les 4X4.

Mitsubishi et PSA ont tenté d'aller plus loin en donnant une dimension stratégique à leur partenariat, mais les discussions ont été abandonnées au printemps 2010.

PSA a fixé pour conditions à une alliance qu'elle soit cohérente avec ses stratégies, qu'elle dégage des synergies réelles et qu'elle garantisse la viabilité financière et l'indépendance du groupe, toujours contrôlé par la famille Peugeot.

Edité par Dominique Rodriguez

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

LES PETITES

LES PETITES

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

CHEF DE PROJET IT F/H

Safran - 22/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

40 - Landes

Analyses eau et poisson.

DATE DE REPONSE 22/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS