PSA lance deux nouveaux moteurs en production à Trémery

PSA a investi 165 millions d’euros pour produire deux nouveaux moteurs sur son site de Trémery (Moselle) : la version turbo du 3 cylindres EB Turbo PureTech essence et le 4 cylindres DV5R BlueHDI diesel. Les préséries ont été officiellement lancées le 16 novembre par le nouveau directeur du pôle de Trémery-Metz, Marc Bauden.

Partager
PSA lance deux nouveaux moteurs en production à Trémery
La ligne d’assemblage de moteur 3 cylindres EB essence de PSA Trémery a gagné en flexibilité pour accueillir la version "turbo".

Deux nouveaux moteurs sont entrés officiellement en production le 16 novembre 2017 sur le site PSA de Trémery (Moselle). Concentrés d’innovation, le 3 cylindres EB Turbo PureTech essence et le 4 cylindres DV5R BlueHDI diesel anticipent les nouvelles normes Euro 6. Leur rythme d’assemblage, actuellement au stade des préséries, devrait grimper en cadence début 2018. Pour mener à bien ces projets, le constructeur a injecté165 millions d’euros dont 125 millions d'euros en recherche-développement et 40 millions d'euros sur le site industriel. Très implanté dans le Grand-Est, le groupe a par ailleurs bénéficié d’un soutien de la région à hauteur de 9 millions d’euros.

Le démarrage de la production d’une motorisation essence en 2012 avait marqué la diversification du site mosellan jusqu’alors spécialisé dans le diesel. L’avènement d’une version turbo, annoncée lors d’une visite de François Hollande en mars 2015, va contribuer à saturer la ligne. Celle-ci tourne actuellement en trois équipes aux deux-tiers de ses capacités, soit 430 000 unités en 2017. "Pour pouvoir intégrer les 70 pièces supplémentaires du moteur turbo, nous avons dû augmenter la flexibilité de la ligne existante. Nous avons conduit ces travaux en situation de production", détaille David Kennel, responsable de la ligne de produits moteur essence. Les équipes vont œuvrer dès 2018 à accroitre de 5 % ses capacités.

Développé dans le cadre du partenariat PSA-Ford, le nouveau bloc diesel DV5R devrait se substituer progressivement à l’ancienne version DV6. Il équipera à termes les gammes PSA, Opel et Vauxhall. "Le moteur embarque toute une série de nouvelles technologies qui a suscité le dépôt de 200 brevets", détaille Thierry Vingtans, responsable de ligne de produits moteur diesel. Moins haut de 20 millimètres, le moteur est aussi plus puissant (jusqu’à 130 chevaux) malgré une cylindrée réduite (1,5 litre contre 1,6 litre). "L’ancien DV6 a été renouvelé à 85 % pour gagner 6 % sur les émissions de CO2", résume Rémi Hauptmann, chef de projet industriel. Les procédés d’usinage des vilebrequins, bielles, culasses et carters ont notamment dû être modifiés à Trémery, sans acquisition de nouvelles machines.

Moteur électrique au printemps 2019

"L’avenir de l’automobile s’écrira également à Trémery grâce à la production d’un moteur électrique", a déclaré Marc Bauden, le directeur du pôle industriel PSA de Trémery-Metz, à l’occasion du lancement des deux nouveaux moteurs. Une ligne d’assemblage de "machine électrique" devrait être opérationnelle à Trémery au printemps 2019. A cet horizon, l’usine devrait être l’usine la plus diversifiée du constructeur français en termes de motorisation.

Le site devrait atteindre en 2017 la barre historique des deux millions d’unités assemblées, avant une légère décrue en 2018, en raison de l’arrêt d’une des deux lignes d’assemblage de DV6 diesel en septembre 2018. L’usine, qui emploie 3 500 personnes dont 550 intérimaires, a également renoué en 2017 avec les embauches, certes modestement, en recrutant 28 CDI cette année. C’est une des deux usines de moteurs de PSA en France avec la Française de Mécanique (Pas-de-Calais).

Philippe Bohlinger

0 Commentaire

PSA lance deux nouveaux moteurs en production à Trémery

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS