PSA : la CGT va attaquer en justice le volet social du plan de restructuration

Les syndicats CGT des usines PSA ont demandé à leur fédération de saisir le tribunal de grande instance de Versailles "pour faire constater l'insuffisance du volet social de restructuration". Le plan de reclassement pour les salariés d'Aulnay et de Rennes aurait reçu l'aval d'une majorité de syndicats mais doit encore être signé.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

PSA : la CGT va attaquer en justice le volet social du plan de restructuration

"La CGT attaque le plan de 11 200 suppressions d'emploi au Tribunal de Versailles." Dans un communiqué diffusé ce lundi 25 mars, le syndicat réaffirme son rejet du projet de la direction de PSA concernant la fermeture de l'usine d'Aulnay et les 1 400 licenciements à Rennes. La Fédération des travailleurs de la Métallurgie CGT a donc saisi le Tribunal de grande instance de Versailles "pour faire constater l’insuffisance du volet social de la restructuration". Ce dernier aurait pourtant reçu l'aval d'une majorité de syndicats mais doit encore être signé.

Dans son communiqué, la CGT critique "la conception même de ce plan". Le syndicat reproche à PSA "d'organiser la fragmentation des conséquences sociales pour éluder les obligations que lui impose la loi", en ayant décidé la mise en place simultanée de "deux plans visant à l’éviction de 11 200 salariés de la société : le PREC et le PSE".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La CGT souligne également que le plan de reclassement de PSA n'engage pas fermement le groupe à assurer l'avenir de ses salariés sur le départ. "Ce plan ne comporte aucun engagement concret et précis assurant l’effectivité de la mise en œuvre de mesures tendant à la recherche de reclassement", se plant la CGT.

L'audience doit se tenir demain, mardi 26 mars, dans la matinée au tribunal de grande instance de Versailles. Peu avant, un rassemblement de salariés de l'usine d'Aulnay est prévu.

Julien Bonnet

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS